2874039526_small_1

Top 50 : Nessbeal

30. Balle dans le pied (NE2S) : meilleur morceau d'un album décevant, le MC de Hautes Noues est cruellement lucide sur la tournure de sa carrière. Trop cruel ?

29. Quand on était petit (feat Mister You, Présumé Coupable) : Peut-être le meilleur morceau de la carrière (certes, encore très courte) de Mister You. Ne2s est à l'aise, sur un thème et une ambiance qu'il maitrise à la perfection.

28. Bâtiment C Part II (Illicite projet) : La performance de Booba est tellement forte que celle de Nessbeal semble presque effacée. Son couplet est malgré tout très bon, il maitrise thème et flow avec aisance.

27. Ca ira mieux demain (Roi sans couronne) : pour beaucoup, le meilleur morceau de RSC. Ambiance nessbealienne, un famas à la main, une colombe dans l'autre, et un sample échappé de la BO de Scarface (rien que ça).

26. Les gosses (Dicidens, HLM Rezidants) : Un album sans ratures (ni fausses blessures) : chaque piste est une bombe en puissance.

25. Rap 2 Tess (La mélodie des briques) : Un clip avec Saïd Taghmaoui et un serpent en guise de Breitling, une ambiance de tess, un gros son pour les vago.

24. Amour éternel (BO Mesrine) : Thème très risqué mais réussite parfaite. Il ne se met pas entièrement dans la peau du grand Jacques, il se contente de s'en imprégner, tout en conservant sa personnalité et son phrasé. Peut-être le meilleur morceau (avec celui de Mokless) de la BO, qui réunit pourtant des poids lourds du rap game.

23. Les larmes de ce monde (La mélodie des briques) : Nessbeal dans son élément : mélancolie et réalisme dur. Pas de refrain, juste une mélodie plaintive qui sublime l'ambiance parfaitement triste sans pour autant tomber dans le larmoyant. Classique.

22. Le loup dans la bergerie (Roi sans couronne) : L'extraordinaire musicalité de la cornemuse sur un beat lourd, des phases violentes, un loup échappé de Kaira Shopping dans le clip : gros gros classique.

21. Maroc Sticky (La mélodie des briques) : Rétrospectivement, Maroc Sticky est un peu le préquel de Amnezia. Beaucoup plus rythmé que la salade, c'est l'un des rares rayons de soleil d'un album d'une noirceur presque flippante.



  • 5 thoughts on “Top 50 : Nessbeal

    1. Râââh, ça fait des année que je milite seul pour Nessbeal dans mon cercle de potes. Un super classement (même si je marche pas trop pour les voix féminines perso).

      "Aissa Dermouche, premier préfet issu de l'immigration]
      Un pendentif pour l'Etat, une icône de la réinsertion"

      BLAH !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *