gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


71. Harada (Ren Ôsugi, Aniki mon frère) : On ne connait rien de ce personnage. Ni son histoire, ni sa situation au moment où il apparait. Sa carrière criminelle est une inconnue, de même que sa vie familiale, ou ses activités au sein de l'organisation japonaise. Mais putain, ce mec a des couilles.

Lors d'une réunion entre Yakusas, on lui reproche de ne rien avoir dans le ventre. Vexé, sa réponse est radical et littérale : il s'ouvre le ventre et s'en sort les tripes.

Aussi caricatural et excessif que cela puisse paraître, cette scène est un moment fort, qui marque le téléspectateur et reste culte, donnant à elle seule une valeur supplémentaire à un film pas vraiment épargné par la critique, malgré ses nombreuses qualités.

Merci à @Albatrours et @Speenter pour le blaze de l'acteur et du personnage.

8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

  1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
    Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
    Suite du comm à venir donc 😉

    Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

    Keep on writtin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *