gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


69. Boris le hachoir (Rade Serbedzija, Snatch) : "Boris pare-balles". Parce qu'il pare les balles, tout simplement. Le genre d'attribut qui vous situe un bonhomme.

Boris est un trafiquant d'armes uzbek "aussi tordu que la faucille soviétique et aussi dur que le marteau qui l’accompagne". Sa dégaine, disons-clairement, de vieux soviétique limite dégueulasse, dénote avec sa quasi-invincibilité (idée divertissement : s'amuser à compter le nombre de balles qu'il prend dans le corps en une heure trente).

Boris le hachoir est (entre-autres) l'auteur d'une réplique mémorable, alors qu'il conclue une vente d'arme à feu avec Tommy : "Lourd c'est bien, lourd c'est plus fiable. S'il marche pas, on peut toujours assommer avec."



  • 8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

    1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
      Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
      Suite du comm à venir donc 😉

      Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

      Keep on writtin!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *