gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


61. Benny Blanco (John Leguizamo, L'Impasse) : Enfoiré d'homme du Bronx. Dealer à la petite semaine, ambitieux, le vent en poupe, Benny considère Carlito comme une véritable légende. Il le traite d'ailleurs avec beaucoup de respect lorsqu'il le rencontre. Méprisé et humilié en retour, il conseille alors au porto-ricain de le tuer, chose qui n'adviendra pas. On ne le retrouve que bien plus tard dans le film, lorsqu'il se venge du traitement subit en tuant son ex-idole.

Décrit à plusieurs reprises comme un "Carlito Brigante à ses débuts", il est destiné à suivre le même parcours, avec la même ascension dans le milieu de la drogue.

Bien que peu présent à l'écran, Benny Blanco est un personnage marquant : le téléspectateur n'oublie pas son nom, et bien qu'on lui en veuille pour le meurtre de Carlito, on ne peut qu'être impressionné par sa réussite : cette mort symbolise le passage de relais entre l'ancienne légende et le jeune dealer montant.



  • 8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

    1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
      Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
      Suite du comm à venir donc 😉

      Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

      Keep on writtin!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *