gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


54. Nino Brown (Wesley Snipes, New Jack City) : Le roi de Harlem. Nino Brown est une tête brulée qui ne recule devant rien pour assoir la domination de son empire : meurtres, corruption, expulsions. Essayant tant bien que mal d'adoucir son image auprès des habitants, en distribuant gratuitement de la nourriture par exemple, il est un personnage haut en couleurs, interprété par un Wesley Snipes au sommet de sa forme, auteur de quelques punchlines restées dans les mémoires ("Cancel that bitch, i'll buy another one").

Nino est à lui seul une référence aux classiques du genre : il tue son propre frère, comme Michael Corleone dans Le Parrain. Il est également en admiration devant Tony Montana (Scarface).

Nino Brown a marqué les esprits notamment pour son monologue sur le bien-fondé de ses activités et le fait que lui, trafiquant à grande échelle, ne soit pas plus coupable qu'un politicien.



  • 8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

    1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
      Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
      Suite du comm à venir donc 😉

      Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

      Keep on writtin!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *