gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


53. Eddie le Danois (J.E.Freeman, Miller's Crossing) : Personnage classique au cinéma, Eddie est le prototype du bras-droit toujours dans l'ombre, parlant peu, usant du calibre dès que nécessaire, et surtout sans fioritures : lorsqu'Eddie tire, Eddie tue. Très suspect envers les agissements de Tom Reagan (il avouera d'ailleurs sans détours à Caspar qu'il ne l'aime pas et ne lui fait pas confiance), il ne pourra malheureusement rien faire contre ses agissements : Tom, dans son génie de la manipulation, réussissant à convaincre Caspar de s'en débarrasser.

Pour la petite histoire, Eddie le Danois aurait du s'appeler Eddie le Suédois. Mais Peter Stormare (John Abruzzi dans Prison Break, et acteur suédois, donc) étant contraint de refuser le rôle, c'est J.E.Freeman (acteur américain d'origine danoise) qui prit sa place.

8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

  1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
    Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
    Suite du comm à venir donc 😉

    Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

    Keep on writtin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *