gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


43. Marlo Stanfield (Jamie Hector, The Wire) : Le caractère de Michael Corleone, l'amour pour la rue de Avon Barsdale, l'attrait pour le pouvoir de Nicolas Sarkozy.

La personnalité de Marlo est principalement caractérisée par son calme, sa retenue, son assurance. Sa voix monotone et jamais trop élevée, ses paroles, très directes, claires et concises, ses décisions, jamais hésitantes et (presque) toujours bonnes, font de lui un personnage presque lisse, malgré sa position majeure au sein de son gang, et dominatrice à l'échelle de la ville. Il n'en demeure pas moins extrêmement respecté dans la rue (sauf par Omar, bien sûr), et craint, à l'image de l'obéissance aveugle qui lui vouent Snoop et Chris.

Mais ce qui différencie principalement Marlo Stanfield d'autres gros bonnets de Baltimore, c'est qu'il reste, jusqu'au bout, attaché à la rue. Contrairement à Stringer Bell par exemple, qui tente de légaliser ses activités en s'infiltrant dans d'autres secteurs de l'économie,  lui préfère continuer à prendre des risques pour pouvoir conserver ses corners, à affronter des dealers armés à main nue par exemple, comme lors du dernier épisode de la série par exemple, lorsque Maurice Levy tente sans succès de l'introduire dans le monde des investissements immobiliers.

L'ambition de Marlo semble concerner d'avantage le pouvoir que les finances : il n'hésite pas à se lancer dans une guerre ouverte avec Stringer Bell pour le contrôle des quartiers Ouest de Baltimore, ou à exécuter Proposition Joe afin de diriger lui-même l'approvisionnement de la ville.

Marlo Stanfield est un trafiquant de drogue important ayant réellement existé à Baltimore dans les années 80.

8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

  1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
    Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
    Suite du comm à venir donc 😉

    Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

    Keep on writtin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *