gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


40. Tony Camonte (Paul Muni, Scarface, 1932) : Gangster classique, dur, violent, obsédé par le pouvoir et ne reculant devant rien, Tony Camonte n'a pas le côté chien fou de Tony Montana. Il est beaucoup plus sérieux, plus fermé. Et surtout, il n'est pas défoncé à la cocaïne la moitié du temps. Il possède en revanche la même ambition démesurée, la même volonté de détruire les boss pour prendre leur place, la même violence en lui. Le même machisme aussi.

La principale différence tient dans sa mort. Là où Tony Montana est magnifié par son courage et sa fierté, Tony Camonte perd complètement sa force et son charisme. Suppliant la police de ne pas l’abattre, il meurt comme un lâche.

Mais Tony Camonte est un personnage particulier, puisqu'en raison de la censure présente à l'époque, trois fins différentes ont été tournées : la première, citée plus haut. Dans une autre, ce n'est pas la police qui l'abat, mais un gang rival. Enfin, dans une troisième version, il est jugé et pendu.



  • 8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

    1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
      Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
      Suite du comm à venir donc 😉

      Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

      Keep on writtin!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *