gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


39. Benjamin "Lefty" Ruggiero (Alfred James Pacino, Donnie Brasco) : Loin de l'image de mafieux rutilant véhiculée habituellement par le cinéma de genre, Lefty Ruggiero mène une existence pathétique : il est fauché, a un fils drogué, souffre de dépression et d'un "cancer de la bite" (sic), il n'a jamais réussi à grimper dans la hiérarchie de sa famille criminelle, et passe la moitié de son temps à regarder des documentaires animaliers. Il fait de plus une erreur de jugement gravissime en donnant sa confiance à un agent du FBI infiltré.

Benjamin Ruggiero (1926-1994) est un personnage ayant réellement existé, et dont l'histoire est celle contée dans le film. Soldat de la famille Bonnano, il était très respecté dans le milieu, et bien plus influent, selon les témoignages de Donnie Brasco. Il a été reconnu coupable de 26 meurtres et n'a jamais brisé l’omerta.

Condamné à 20 ans de prison, puis libéré à la fin de la onzième année, il décède d'un cancer du poumon en 1994, à 68 ans.

8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

  1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
    Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
    Suite du comm à venir donc 😉

    Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

    Keep on writtin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *