gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

19. Franck Costello (Jack Nicholson, Les Infiltrés) : Un égo irlandais absolument démesuré. Franck Costello est le type même de personnage qui veut tout contrôler, absolument tout. Rien ne doit échapper à son autorité. Son destin, celui de ses semblables, la mort, les rues de sa ville, les décisions des politiciens, l'attitude des religieux : tout doit être comme lui l'a décidé.

Bravant tout interdit religieux, légal, moral, il impose ses propres codes, sa propre vision des choses. Il écrase sa prédestination d'immigré irlandais à la réussite sociale tronquée dès la naissance, et par sa force et sa détermination, parvient aux sommets de son empire et de son influence sur le monde extérieur.

Sa mort, emplie du symbole du parricide, est à l'image de son ascension : grandiose. Contraint de céder le contrôle de sa destinée à Billy, qui l’exécute, il s'en va avec la satisfaction de n'avoir subi ni sa vie, ni son environnement, ni ses contemporains.



  • 8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

    1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
      Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
      Suite du comm à venir donc 😉

      Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

      Keep on writtin!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *