gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


9. Zé Pequeno (Leandro Firmino, La cité de Dieu) : Tueur né. "Petit zé" commence très tôt son apprentissage du crime. Il rêve, dès son plus jeune âge, de devenir le plus grand criminel du Brésil. Cette absence totale d’innocence juvénile fera rapidement de lui un patron craint de tous, basant sa réputation sur son sadisme et sa méchanceté gratuite (parmi nombre de scènes marquantes, rappelons celle où il loge une balle dans le pied d'un bambin de cinq ans, ou encore teste un enfant en lui demandant d'en liquider un autre).

Un peu à la manière de Joey Zaza dans Le Parrain III, Zé est un homme attiré par la gloire, la célébrité, heureux de faire la une des journaux. Le genre de gangster qui veut qu'on sache qui il est, qui ne cache pas ses activités, ses meurtres, sa fortune, mais qui s'en vante, se montre, s'affiche.

Zé Pequeno porte également l'héritage d'un personnage comme Tony Montana : son ambition démesurée, son ascension fulgurante, sa chute brutale également. Comme Tony, Zé finit criblé de balles. Putain de thuglife.

8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

  1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
    Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
    Suite du comm à venir donc 😉

    Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

    Keep on writtin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *