gangsters carré

Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma


6. Omar Devone Little (Mickael K.Williams, The Wire) : Le super-négro. Le justicier. Un putain de Zorro avec un fusil à pompe. Rarement à la télévision un gangster n'avait autant imposé la peur à ses adversaires. La seule évocation du nom de Omar fait frissonner les rues de Baltimore. Omar est un bandit solitaire, différent des autres truands : il n'est pas motivé par l’appât du gain. Lorsqu'il vole un butin, il s'assure uniquement que la victime connaisse le nom de son agresseur, et surtout qu'elle le répète. Que son nom soit connu. Qu'on sache qu'Omar est là, qu'il rode, qu'il peut surgir à n'importe quel moment pour vous mettre une balle dans le genou.

Et puis, il y a l'homosexualité d'Omar. Un non-sujet, puisqu'il n'est quasiment jamais traité dans la série. On sait qu'il est homosexuel, on le voit embrasser des hommes, mais on en parle pas. Pas que ce soit tabou, pas du tout. C'est juste parfaitement normal. Omar est un personnage tellement viril et impressionnant que personne dans la rue n'ose, même en privé, le remettre en cause pour sa sexualité. Aucun tabou, aucune revendication non plus : on est au-dessus de ça.

Un trait caractéristique qui ancre le personnage dans la réalité : imaginer Omar comme un homme à femmes le rendrait trop caricatural du super-héros classique, symbole de l'homme-modèle, tombeur à la limite du machisme intellectuel.

Omar Devone Little s'affranchit de toutes les règles existantes et vit selon son propre modèle. Il agit (la plupart du temps) à visage découvert. En parfait cow-boy, il ne laisse transparaitre que très rarement ses émotions, s'attachant surtout à respecter son sens de l'honneur et de la justice.

Beaucoup le considèrent comme le meilleur personnage de la série. Loin de moi l'idée d'entrer dans ce débat. Mais personne ne me contredira là-dessus : il est bien le plus charismatique.



  • 8 thoughts on “Les 100 plus grands gangsters de l'histoire du cinéma

    1. Bon là je suis au taf du coup je ne peux pas trop me permettre de pousser la lecture et m'en suis donc tenu à l'intro... qui me donne envie de de couper mon logiciel de compta et de me plonger dans ce top 100, mais je craints que cela fasse naitre certaines pulsions redoutables et fort peu appropriées au milieu du travail... 😀
      Je serais donc raisonnable, une fois n'est pas coutume, et remettrais ça à ce soir...
      Suite du comm à venir donc 😉

      Mais je peux déjà te donner un très bon retour sur le site, attractif, fun ( ce mot est horrible mais je viens de me lever et ne trouve pas mieux 😀 )et visiblement très bien structuré!!

      Keep on writtin!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *