tardigrade accueil carré

Le tardigrade, animal immortel

Le tardigrade ("marcheur lent"), plus communément appelé ourson d'eau, est à ce jour la seule créature vivante à connaitre l'immortalité. Il s'agit d'un invertébré mesurant au maximum 1,5 mm, possédant huit pattes, vivant aussi bien au sommet de l’Himalaya qu'au plus profond des océans et ... résistant à absolument tout ce qu'il est possible d'endurer :

- les tardigrades supportent les températures les plus basses : le record enregistré est établi à -272,8°C, soit 0,35 °C au-dessus du zéro absolu.

- ils supportent également les températures les plus élevées : jusqu'à 150°C.

- ils survivent dans le vide absolu. Exemple : l'intérieur du crane de Steevy Boulay.

- les tardigrades résistent à des pressions tellement énormes qu'elles n'existent pas sur terre (600 méga pascals, l'équivalent d'une profondeur océanique hypothétique de 60 000 km)

Plus fort encore, pour tester leur résistance, des chercheurs ont envoyé des oursons d'eau dans l'espace, exposés à un rayonnement ultraviolet 1000 fois supérieur à celui sur Terre. Ce rayonnement est tellement puissant qu'il aurait dû détruire jusqu'aux chromosomes de ces créatures. Et pourtant, après dix jours d'exposition, elles étaient toujours vivantes. Certaines sont même allées, selon certaines études, jusqu'à réparer leur propre ADN pour survivre.

 Comme si cela ne suffisait pas, les tardigrades maitrisent également l'art de la cryptobiose, une sorte d'immortalité biologique, qui leur permet d'entrer dans un état de quasi-mort pendant une durée variant en fonction des conditions extérieures. Durant cette période, les oursons d'eau se recroquevillent, déshydratent totalement leur corps (perdant plus de 99% de leur eau), et s'enroulent dans une boule de cire. Ils peuvent rester ainsi pendant des millénaires, avant de retrouver la vie lorsque les conditions redeviennent favorables, et de retrouver leur activité normale en quelques minutes à quelques heures.

Le tardigrade est une énigme pour la science : pourquoi est-il aussi suréquipé pour la survie sur notre planète, et même en dehors de notre planète ?

4 thoughts on “Le tardigrade, animal immortel

  1. Ahahahahhahaha Tom :')

    Et si le prix à payer pour l'immortalité était d'avoir un trou d'bal en plein milieu du visage comme la tardigrade... combien seraient prêts à payer ce prix...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *