RAIDER KLAN: UTOPIES PIRATES.

 Denzel Curry, RubenSlikk, GRVNDMILLY, MVC 10, CVTZ, KLVN RAVEN, BLACK PVRVDISE, Ethelwulf, Yung Simmie, Chri$ Travi$, Key Nyata, Grandmilly, Lil Champ FWA, Metro Zu,.. Certains de leurs blazes et de leurs titres se lisent pareil aux hiéroglyphes de l’Égypte ancienne... Lorsqu'ils invoquent les esprits torturés du vodun acid rap, c'est armé du mordant d'Eazy-E, de la morgue de Mr. Scarface, de la verve de Tommy Wright The Third. La majorité d'entre eux sont réunis sous la bannière sombre du Raider Klan, un collectif élitiste fondé par SPVCXGHXZTPVRRP alias SpaceGhostPurrp, initiateur du mouvement et sorte de forban du new age hip hop, originaire de Morgan City en Floride.

SpaceGhostPurrp justement, dont THE BLACK GOD n'est pas sans rappeler BLACK JESUS de feu Tupac, egotrip voué au rassemblement autour de ce leader Noir fabulé lequel a fini par se matérialiser en Barak Obama, le président américain du consensus.

Il y a un peu de Sun Ra chez SpaceGhostPurrp, énormément de Triple 6 Mafia... En résulte avant tout une mystique qui provient directement des drogues qu'il ingurgite. A le voir ainsi psalmodier, entre croassements de crapaud-buffle en rut des Everglades et celui, plus sinistre, de corbac de champs de ruines, son corps souffre à coup sûr de nourritures inappropriées. S'il n'est finalement qu'un concentré des mille feux ardents qui ont fricassé le melting pot sudiste, son rap dénué de saindoux insuffle un élan nouveau en Floride.

En fait, si SpaceGhostpurrp, Denzel Curry et consorts tentent de retrouver l'esprit de l'âge d'or du hip hop des années 90, de se replonger dans l'innocence d'un mouvement où les acteurs étaient dans la vie comme à la scène, c'est pour en finir avec le cholestérol sucré qui a tendance à obstruer les artères du rap de Miami et faire sentir le vent du boulet aux Rick Ross, Baby alias Birdman, DJ Khaled, Trick Daddy, Florida et autre Gunplay.

Un retour aux fondamentaux des 90's donc, mais avec le couteau entre les dents en or 10K, le grappin ninja en bandoulière, le scorbut qui ronge le disque dur... Avec en perspective, moult barriques de rhum coupé au syrup à ingurgiter, tant de vaisseaux battant pavillon bling à saborder, munis des seuls arguments: Le minimalisme dans la production, une rhétorique qui replonge le MC dans son environnement immédiat, plus une filiation vintage avec les vétérans - toujours en vie ou bien tombés au front - qui ont écrit l'Histoire: "RIP U.N.L.V YELLOW BOY" par Lil Champ FWAY, "PROJECT PAT 1996" par Denzel Curry etc...



  • One thought on “RAIDER KLAN: UTOPIES PIRATES.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *