CAPTCHA FILMS 4

Captcha Films Vol #3

Alors qu’est sorti récemment « Safe », le dernier Jason Statham où il doit protéger une petite asiatique détentrice d’un code secret, petit focus sur les 2 prochains projets de Statham qui pourraient défoncer le box office.

Venezzia : Jason Statham est un ancien flic badass tombé en disgrâce après avoir défoncé le crâne d’un hooligan qui pissait sur sa Rover. Reconverti en conducteur de gondoles dans la ville de Venise, il embarque un journaliste poursuivi par la mafia sicilienne. Le journaliste lui remet une sex tape de Berlusconi hyper compromettante puisque le montrant avec deux putes mineures en train de sucer un chimpanzé. Statham doit donc protéger la cassette au prix de sa vie, et enchaîne les bastons dans les rues de la ville italienne. Il rencontre une des putes du film mais comme elle est mineure, il la prend sous son aile et elle le ralentit chaque fois que ça chie avec les mafieux. Il finira par remettre la cassette à Berlusconi himself en échange d’une promesse que la pute soit tranquille à vie. Le film se termine sur Statham qui s’en va, dans son dos la porte se ferme sur Berlusconi qui déboutonne son pantalon.

Scène culte : Jason saute de toit en toit et attrappe une antenne TV pour s’en servir comme perche en sautant de l’autre côté de la rive. Pendant qu’il tombe dos à l’étendue d’eau il canarde 12 bonhommes avec des AK-47 qui tirent 1000 cartouches sans le toucher une fois. Lui par contre met une balle par personne avec le chargeur 12 coups de son Glock.

Phrase culte : « J’emmerde ces connards : je laisse les mongols à Venise ».

Firetrap : Jason Statham est un ancien flic badass tombé en disgrâce après avoir foutu le feu aux couilles d’un pédophile qui avait enlevé sa voisine. Devenu retraité dans une ville miteuse du Minnesota, il travaille comme pompier volontaire en plus de son job dans une SPA miteuse tenue par une rouquine pas mal dont on déduit qu’il l’a niquée mais qu’il en a eu marre. Sur une intervention d’incendie, son passé refait surface quand il croit reconnaître le pédophile qu’il avait croisé deux ans plus tôt et qui lui avait valu son renvoi. La traque commence, et les deux protagonnistes jouent au chat et à la souris. Statham s’aperçoit que c’est le jumeau du pédophile qui le poursuit pour se venger. Furieux, Statham enfile sa tenue de feu, se construit un lance flamme avec une bouteille de Butagaz dans le dos et un tuyaux d’arrosage dans la manche, et il dézingue tous ceux qui se mettent sur son passage. Jason prend le dessus et coince le jumeau dans la caserne de pompiers où, après 9 minutes d’un combat visuellement époustouflant à base de lances et de jets de casques, Statham finit par éclater le vengeur sur la grande échelle du camion 24.

Scène culte : A la 19ème minute, Jason part avec sa brigade sur un incendie dans une maison de banlieue. La famille est sortie mais Boston, le cocker du foyer, est resté coincé à l’étage. Tension extrême quand Jason, en héros, est projeté à l’extérieur par l’explosion de la maison. Il se relève, Boston dans ses bras. Tout le monde est sauf. La caméra tourne autour de lui, menton relevé, pendant que les flammes consument la maison derrière lui.

Phrase culte : Alors qu’il met le feu au pédophile : « Je t’emmerde connard, ça t’apprendra à avoir le feu au cul ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *