celle là

Le bureau des complots

Disons le tout de suite, j'ai jamais vraiment cru tout ce qu'on me disait. Déjà quand j'étais gosse, mes parents disaient qu'ils m'avaient trouvé dans une poubelle. J'ai rigolé. J'ai moins ri quand j'ai appris que mon parrain bossait pour le service de ramassage des ordures de la ville.

Y'a des trucs comme ça qui semble trop gros pour être vrais, et pourtant ça passe crème.

Le grand poète méconnu en son temps qu'étais Joseph Goebbels disait « plus le mensonge est gros, plus il passe ». Et dieu sait que le gars, question mythos, c'était pas le dernier. Alors ce mardi 11 septembre, quand j'ai vu deux tours d'acier américain solide comme les montagnes du Colorado s'effondrer, je me suis dit « ça sent la raclette il y'a quelque chose».

En 2002, Thierry Meyssan publie « l'effroyable imposture » et se paie une pub miraculeuse chez Ardisson. Dans ce livre, il développe la thèse selon laquelle le Pentagone n'aurait pas été frappé par un avion de ligne mais par un missile. Bien que de nombreux experts et des témoins affirment que c'est bien un avion qui a percuté le bâtiment, Meyssan pose une question plus générale : si missile il y a eu, qui l'a lancé ? Notre Jean Marie Bigard national, lui, y va franco et se lâche sur Europe 1, ce qui lui vaudra de se faire étriller un peu partout pour avoir exprimé tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

La théorie du complot a existé de tout temps, c'est un fait. Mais elle est d'autant plus crédible dans le cas du 11 septembre qu'elle est appuyée par un précédent historique : l'opération Northwoods. En résumé : une série d'attaques contre des intérêts américains sous bannière cubaine, perpétrées par les Etats-Unis eux-même pour justifier une attaque à Cuba. Fiction ? Non. Tout est disponible ici. Heureusement Kennedy s'opposera à la mise en place du plan. Est ce que ça lui a coûté la vie ? On entre à nouveau dans la conspiration.

Douze ans après les attentats du World Trade Center, Jérémy Mahot publie "Le bureau des complots" chez Delcourt. Sous forme de BD, l'auteur y pose quelques questions qui fâchent : quels sont les intérêts qui ont bénéficié des attentats ? Qui les a réellement perpétrés ? Comment deux tours d'acier solide ont-elles pu s'éffondrer comme des chateaux de cartes ? Pourquoi enfin une troisième tour s'est écroulée alors qu'elle n'a subi aucun impact ?

Autant vous dire qu'à la rédaction de Captcha, quand on a reçu la BD, on était plutôt intéressés. Une BD qui traite d'un sujet hyper polémique, dans un contexte d'anniversaire, qui plus est sur un ton humoristique ? On était bien clients.

Le pitch : une agence américaine, agissant en secret, décide des grands événements de l'Histoire, de l'assassinat de Kennedy (le président, pas le rappeur mon con !) jusqu'au World Trade Center. Le trait est simple, voire trop. Il aurait pu servir un scenario riche. Mais l'histoire se déroule jusqu'à la dernière page sans réelle surprise avec, en filigrane des évènements historiques, une intrigue amoureuse trop classique mais qui apporte un peu de relief au sujet principal. S'il s'agit d'une BD humoristique, on regrettera cependant que le parti pris soit trop neutre. J'aurais aimé que la BD plonge beaucoup plus loin dans l'humour noir. Et il y a matière à lancer beaucoup de saloperies. Or on reste ici dans un humour très neutre qui, du coup, se révèle assez souvent inefficace. Une seule fois j'ai ri de bon coeur. Le reste du temps, j'ai été interpellé par les questions posées, certes, mais jamais accroché par l'humour. En gros : "le bureau des complots" n'est pas une BD très drôle ni très originale. Néanmoins elle met en images quelques une des interrogations les plus légitimes concernant la thèse officielle avec comme conclusion : ne prenons rien pour argent comptant.

Le format et la trame générale se prêteraient à mon sens plutôt à des pastilles courtes à la télé ou sur le net, dans le style de "Une minute avant". En BD, sans voix, sans ton, sans couleurs, le résultat est trop moyen pour être vraiment affolant. On attendra d'éventuels autres volumes, sur d'autres événements pour se faire une idée plus précise. Mais il faudra alors aiguiser un peu l'humour et le coup de crayon pour nous attirer un peu plus dans ce monde du complot et du mensonge.

 

Lire les premières pages : http://www.amazon.fr/Le-bureau-complots-J%C3%A9r%C3%A9my-Mahot/dp/2756028851#reader_2756028851

Commander : Amazon ; Fnac ; BDFugue



  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *