wrestling-fail

Ah ouais c'est du catch, des putains de castings : Big Show

Nous revoilà, à nouveau à la recherche du meilleur interprète pour incarner Killer Croc à l'écran. Parce qu'ici, on se pose quand même des questions fondamentales !

THE BIG SHOW


The largest athlet walking on earth
Paul “Big Show” Wight fait plus de 2m10 et bien dans les 200 kg, selon la légende il a fallu consrtuire une écluse pour le faire sortir à l’accouchement. C’estShaquille O’Neal x Chabal le mec. Franchement, je sais pas ce qu’aurait fait ce gars là comme sport si y avait pas eu de catch. Et tant, mieux, y en a. (Cela dit, Show a également eu une petite carrière honorable de boxeur). Big Show est proprement un des géants (sinon le géant) le plus complet de tous les temps. Bien plus vif et agile qu’il n’y parait, que ce soit avec ses poings ou au micro, ce mec envoie du bois.
S’il veut que tout le monde le craigne, c’est facile, il y arrive.
S’il veut que même les bébés l’aiment, c’est facile, il y arrive.
En fait non, c’est pas facile du tout, ça. Mais lui il y arrive à l’aise.
Il est comme ça Big Show, il est facile.


Je vais pas m’étendre sur les capacités physiques du gars, mais il fait des trucs quand même assez étonnants pour un gros gaillard comme lui, surtout qu’il a eu des problèmes liés à son gigantisme. D’ailleurs, quand tu veux faire monter un gars, tu le fais se battre contre Show. Et si le catcheur d’en face est capable de soulever le Big Show, sa carrière peut monter d’un ou plusieurs crans, sans souci.
Et niveau acteur, ça donnerait quoi ?
Bah je l’ai vu dans un film “Knucklehead” une petite comédie familiale sans prétention mais bien rythmée et pas mal drôle. Dedans, Show est un orphelin adulte qui vit encore à l’orphelinat parce que personne l’a jamais choisi. Il connait que chez les bonnes soeurs, mais ça va être rasé alors faut du biff. Et quand il se trouve un manager/ magouilleur suite à un concours de circonstances, ce dernier va lui faire découvrir le monde un peu. Le premier combat clandestin de Show se passe à l’arrière d’une synagogue. Show demande à son mama (manager, magouilleur) :
-T’es sûr que je dois le péta ? Il a l’air sympa.
-Ce type n’aime pas Noël !
-Quoi ? Tu plaisantes ?! Tout le monde aime Noël !!
C’est super con, j’aime beaucoup. C’est aussi l’occasion d’enfin voir Big Show face à un adversaire à sa taille puisqu’il va aussi se battre contre un ours ! Bon sans déconner, c’est surtout l’occasion de voir Show déplacer son jeu de catcheur sur grand écran avec une précision redoutable. Son personnage de gentil destructeur va passer par beaucoup d’émotions et de sentiments divers en découvrant le monde ; même si c’est pas la fiction de l’année, Show y est impeccable. Allant jusqu’à s’autocaricaturer sans complexe (“Mais tu m’as dit de me mettre en slip”).
Et en +, sans déconner, il péta vraiment un ours dans le film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *