Kurt-Angle

Ah ouais c'est du catch, des putains de castings : Kurt Angle

C'est reparti pour comparer Killer Croc, ce monstre mi homme mi crocodile, ex catcheur, à un vrai catcheur qui existe vraiment. Comme chaque Vendredi.

 

KURT ANGLE


The Olympic Gold Medalist
Là tu vas dire que c'est un surnom un peu abusé "Le médaillé d'or Olympique" mais non.
Ce type est vraiment un champion olympique, médaille d'or et tout. Médaille d'or en lutte olympique, pour être exact et il est le seul de tout le bizness. De bien des façons, Kurt Angle est unique mais il est aussi très représentatif du catch, tout simplement parce que c'est un des meilleurs de tous les temps.
Plus petit qu'1m80, autant dire qu'il fait partie des nabots dans ce milieu mais sa taille ne sera jamais un handicape.
Déjà parce que son finish c'est te démolir la cheville comme un monstre qui te traine dans son antre, donc la taille de l'adversaire importe peu mais aussi parce qu'Angle est une boule de muscle et peut envoyer en l'air absolument tout le monde et n'importe qui. Tu peux bien faire 2m20 et dans les 200 kilos, y a rien, il te soulèvera quand même pour te balancer salement sur ta nuque. Parfait en prédateur paré au pire, même si t'étais Satan, il partirait avec son protège-dent et son juste au corps chelou te faire la peau en Enfer.
T'es le pire enfoiré du monde ? Ton équipe est la plus nombreuse ? La plus vicieuse ? Vous avez des armes ? Des véhicules ? Le pouvoir ? Mais vous vous en êtes pris à Angle ?
Désolé pour vous... Vous dormirez plus tranquille tant qu'il vous aura pas tous fait bouffer vos sous vêtements... Et t'as pas ton mot à dire, c'est comme ça.
Ça explique en partie son immense popularité mais bien que partant souvent favori, étant le plus technique de tous les temps et ayant une force physique à faire trembler les plus forts, ses matchs sont pas chiants. C'est pas juste : il arrive et il te bouillav (sauf si t'es vraiment de la baise). Il se passe souvent plein d'évènements incongrus pendant ses combats. C'est toujours les mêmes ficelles, l'arbitre est assommé, l'adversaire en profite pour le frapper avec un objet qui traîne (chaise, échelle, la cloche du ring, une guitare, etc...). Comme d'hab, quoi, comme avec tout le monde... Mais quand c'est lui ça passe mieux, il sait mieux à quel moment du match amener ça dans l'histoire.
#Bawss
Jusqu'au moment où il se transformera en super Sayan pour te finir. C'est à dire en enlevant les bretelles de sa combinaison en hurlant. Et si d'aventure le match devait quand même continuer plus longtemps. Alors y a rien. Il remettra ses bretelles calmement avant de les réenlever une deuxième fois en furie totale. Super Sayan 2, enculé !
Mais toute médaille à son revers. Alors quand la médaille est olympique, le revers c'est un gauche de Nadal en pleine tête.
Et chaque crasse que le destin lui foutra dans la gueule, il s'en servira à son avantage. Ce mec est l'abnégation. Il ne laissera pas sa vie privée détruire sa carrière, loin s'en faut. Ce Cyborg a consacré sa vie aux sports de combats, se blessant grièvement plusieurs fois, revenant toujours. Il a finit par en perdre sa femme qui s'est tiré pour un autre catcheur (!) ça l'empêchera pas d'en jouer en engueulant la foule : "Je me suis brisé la nuque pour vous ! J'ai perdu ma femme pour vous ! Montrez moi le respect que je mérite ou je me casse !" Et bien sûr, tout ça dans l'unique but de passer pour un pleurnichard et se faire insulter par les gens.
Quand il atterrit dans une compagnie dirigé par le nouveau mari de son ex femme, il en joue aussi. Toujours plus loin dans le recule sur soi même (si si, c'est possible en moonwalk).
De toute façon, il intègre absolument tout à son jeu de catcheur : quand il perdait ses cheveux, plutôt qu'aller chez le coiffeur, il a préféré perdre un match "cheveux vs cheveux" donc oui, son adversaire (The Rated R Superstar Edge) lui a tondu le crâne devant tout le monde après sa défaite. Angle est alors réapparu avec une moumoute maintenue par un casque de lutte pendant quelques temps ensuite. C'était super ridicule déjà au naturel, mais quand la moumoute est toute tordue après 20 minutes de pèches dans la gueule, c'était encore plus idiot. C'est génial. Avant de finalement avouer, les larmes aux yeux, qu'il était chauve devant des milliers de spectateurs hilares.
Pathétique au max ! Le mec recule devant rien.
Il a tout donné à son métier. Même le fait d'être médaillée d'or, il a choisi de la ramener constamment les premières années de sa carrière avec ça. Jusqu'à ce que toute la foule lui dise "Tu crains" en chantant lors de la musique d'entrée d'Angle. C'était son hymne. Et là, j'imagine Killer Croc, à chaque fois qu'il retourne en zonz ou à l'asile, faire son entrée devant ses codétenues sur cette musique avec les autres taulards qui lui hurlent "Tu crains" en rythme et en choeur pendant que Croc apprécie le moment triomphal comme il se doit en faisant des doigts à tout le monde.
Oui, j'oublie pas qu'on parlait de Killer croc et de cinéma au début.
Kurt au ciné, ça dit quoi ?
Alors, tu l'as vu dans "Warrior" avec Tom Hardy et Nick Nolte. Et si tu l'as pas vu c'est que t'as pas vu le film et donc que t'es un enculé (désolé, je dis pas ça pour être méchant mais parce que c'est vrai). Dedans, Kurt joue un rôle à son opposé mais il est quand même dans son propre rôle. En gros ils ont pris le contre pied total, Koba (le personnage de Kurt) est dépeint comme un géant Russe au lieu d'un petit Américain. D'ailleurs, dans le film, il est pas petit. La magie du ciné ma gueule. Bah ouais, t'as un vrai héros Américain à disposition, t'en fais un deuxième Drago dans Rocky 4. Normal.
Mais pour tout le reste, Kurt joue pas du tout la comédie. On le fout dans une cage et on le regarde massacrer avec sa force de buldozer et la gueule qui va avec.
C'est vraiment dommage qu'il se soit blessé (en même temps son métier c'est de s'éclater par terre en sautant de 2 mètres, c'était un peu évident) sinon il comptait retourner aux JO cette année, remettre ça. Pour le sport.
Parce que c'est ça Kurt Angle ! Tout pour le sport !
Il ne reculera jamais. Ni devant un adversaire, ni devant une occasion de passer pour un gros con et ça juste pour divertir.
C'est un vrai héros Américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *