captures

5 applications iPhone pour profiter de votre musique

Pour s’éviter d’avoir à subir toutes les discussions inintéressantes de nos semblables dans des transports en commun blindé comme des trains partants vers Ahchwitz : écouter de la musique paraît l’option non violente la plus raisonnable ( #techniquecellela ). En 2013, tout le monde doit avoir un smartphone et quitte à mettre 500€ dans un téléphone portable, autant qu’il serve aussi à autre chose qu’à appeler vos mamans. Attention, grosse ségrégation raciale dans cet article : ne disposant que d’un iPhone , les applications présentées dans la suite concernent uniquement les appareils commençant pas un i.

Je serais ravi de faire un article semblable si j’arrive a me procurer un téléphone Android. De base l’application musique présente dans les bidules est tout à fait convenable : ultra simpliste, très intuitive et claire à la lecture, elle suffira à 80% des gens. Son principal atout est de faciliter la navigation grâce un outil de recherche puissant et surtout très rapide, pratique en cas de grosse bibliothèque musicale notamment. Si vous voulez découvrir d’autres fonctionnalités, des nouvelles interfaces un peu plus modernes et / ou sophistiquées, ou tout simplement des options de partage, c’est sur l’App Store qu’il faudrait aller faire ses courses : Groove 2, Ecoute, Scrobbler, Track 8 et SmartPlayer sont cinq applications en permanence présentes dans mon iPhone pour différentes raisons. Après avoir testé quantité d’apps, ce sont les cinq que j’ai retenu et qui sont dignes d’intérêt selon moi, du moins assez pour que j’en fasse une brève présentation sur votre site internet favori.

Qui dit interface un peu plus sophistiquée dit navigation moins intuitive. L’intérêt de Groove 2 est justement de naviguer le moins possible. Il y a une page d’accueil unique et c’est sur cette page que vous passerez le clair de votre temps, sans avoir à aller fouiller partout pour trouver telle ou telle piste. Il a bien les traditionnels onglets artistes, albums, listes de lecture pour ceux qui ont peur de perdre leurs repères . Groove 2, comme les trois autres applications, scanne automatiquement votre bibliothèque et la met à jour en tache de fond : vous aurez à chaque fois accès aux mêmes titres que dans votre application musique de base. Groove vous propose donc des mix de votre musique selon différents critères. Il y a plusieurs catégories : sous les projecteurs, favoris, du nouveau, duos et trios d’artistes et enfin les tags, que l’application fabrique elle-même. On voyage dans ses différentes sélections en slidant sur le côté. Pour se concentrer sur le son à l’écoute, il suffit de toucher la cover en bas à gauche. À partir d’ici vous avez accès aux fonctions habituelles mais pas seulement. Groove 2 propose une fonction de partage assez sympathique : vous pourrez partager votre musique en lecture sur Facebook, Twitter ou même pas mail avec la pochette et un statut (modifiable) indiquant le titre, l’artiste et l’album. L’application prend en compte vos lectures si vous avez un compte last.fm : une fois vos identifiants saisis, les titres seront automatiquement scrobllés sur votre compte. Groove 2 est donc fait pour les gens qui ne veulent pas perdre de temps à faire eux-mêmes leurs playlists. L’application décidera à votre place les enchainements de vos différents sons, et l’app est la plupart du temps efficace et propose des mix très cohérents. Le système de partage est lui aussi très pratique.

Une autre application dont je me sers régulièrement : SmartPlayer , complètement différente de Groove. La page d’accueil se présente exactement pareille que celle de l’application native des iPhones excepté qu’elle est encore plus épurée : le blanc et le gris sont les seules couleurs présentes à l’écran. Chacun ses gouts. SmartPlayer est donc une application qui profite pleinement du tactile : il n’y a quasiment aucun bouton présent à l’écran, tout ce fait avec des «gestures» comme disent les Américains.  La première fois que vous lancez l’application, elle vous proposera un tutoriel rapide vous expliquant comment naviguer dans l’application. Si au premier abord il peut paraître un peu complexe, on prend extrêmement vite l’habitude et les gestes viennent naturellement. Il y a très peu d’options, vous pourrez par contre partager vos musiques via last.fm et même les liker (“coup de coeur”). Idem pour Facebook, et il est possible dans les deux cas de joindre une capture d’écran. Chose notable, vous pouvez programmer un minuteur / réveil qui jouera une musique au bout du temps imparti. Original. SmartPlayer est donc une application très agréable une fois qu’on a réussi à maitriser la gestuelle pour la navigation (qui est relativement simple finalement) elle fait la place à l’information et aux contenus plutôt qu’aux boutons de fonctions, à vous de choisir.

Ecoute est une application développée par deux frenchies : Louka Desrosiers et Julien Sagot. J’ai découvert Ecoute car Pixiapp propose également un excellent player minimaliste pour Mac OS du même nom. Ecoute est une très belle application, la vue de l’écran d’accueil met en valeur les pochettes de vos albums et rappel énormément l’interface d’iTunes 11.      Comme Groove, Track 8 et SmartPlayer, Ecoute dispose d’une fonction de partage vers last.fm et Twitter mais pas vers Facebook. Il est possible d’éditer ses tweets facilement. L’application ne dispose pas d’options à par l’organisation des onglets en haut de l’écran. C’est une application très simpliste autant dans la présentation que dans son utilisation. Je vous la recommande vivement : l’interface est magnifique et met en valeur vos pochettes et l’app, et malgré son manque d’options fait parfaitement ce qu’on lui demande.

Autre application : Scrobbler, qui est en fait l’application officielle du service last.fm. Elle existait déjà auparavant mais n’avait absolument aucun intérêt. Visiblement l’équipe a décidé de donner plus d’importance a leur application puisque depuis une très récente mise à jour ils ont effectué une totale refonte de l’application. Scrobbler accède logiquement à votre bibliothèque, mais la mélange avec sa propre base de données, pour les illustrations par exemple. Vous avez aussi accès, directement depuis l’application à différentes informations comme des dates de concert, mais aussi quand c’est possible une brève description de l’artiste, parfois même en Français pour les plus connus.  Pour lire l’intégralité du texte, un lien vous redirige vers la page internet du site : une meilleure intégration sera peut-être présente dans une future mise à jour. Si vous avez l’habitude d’acheter des titres sur l’iTunes Store, des liens sont disponibles aussi, vous redirigeant automatiquement sur le magasin en ligne d’Apple via l’application de l’iPhone : habile, puisque vous êtes déjà logué avec votre compte, vous pouvez acheter un titre en un clic, ça pousse a la consommation. Même si Scrobbler à des progrès a faire au niveau de l’interface, franchement basique, elle peut s’avérer utile si vous cherchez des informations plus larges sur vos artistes, malgré qu’évidemment, ce genre de fonctionnalité soit beaucoup avancé aux États-Unis que dans notre vieille Europe.

 

Enfin la dernière application, qui est sans aucun doute la plus atypique : Track 8.

Elle se différencie énormément des quatre applications présentées précédemment pour une raison très simple : l’application adopte une interface propre à un autre système d’exploitation, qui n’est ni iOS ni Android mais Windows Phone 8. Attention, petit passage un peu technique. Bref rappel des faits pour les moins geeks d’entre vous : après la lente mort de cette purge de Blackberry OS et de Symbian (l’OS de Nokia) l’industrie des téléphones mobiles est aujourd’hui dominée par deux mastodontes qui se partage quasiment tout le butin : Apple avec iOS et Google avec Android. Microsoft, après des décennies de léthargie sur ce nouveau marché des smartphones semble enfin se réveiller même s’il y a fort à parier que peu d’entre vous possède un téléphone sous Mango  (c’est le nom de la dernière version de Windows Mobil), cet OS à mérite d’exister en plus d’être très novateur, surtout au niveau de son interface. Tout ça pour dire que Track 8 justement, utilise l’interface “Metro” et ses tuiles, typique de Windows 8. Assez déroutantes au premier abord, les captures d’écran ci-dessous seront bien plus efficaces que des mots. Si vous êtes curieux de découvrir cette interface si particulière, Track 8 sera un moyen simple et efficace. Au niveau des caractéristiques propres à l’application, elle est au niveau des ses concurrentes : l’écran d’accueil affiche quatre sections : morceaux, artistes, album et vos playlists. En slidant vers la droite vous avez accès à votre historique, une petite fonction originale et trop rare, en tout cas absente des autres applications citées plus haut. Les fichiers sont présentés par des tuiles qui représentent la pochette de l’album. Cerise sur le gâteau, l’app propose en arrière-plan une photo de l’artiste, toujours de très bonne qualité. Cette option est bien sur désactivable. On pourrait résumer Track 8 comme étant un mélange entre l’interface d’Ecoute, qui met en avant les covers, le visuel, et celle de Smartplayer pour l’utilisation intuitive du tactile et le design très épuré, presque transparent. Les options de partage sont présente mais leur fonctionnement reste relativement basique.

Si vous avez un peu envie de changer d’air et d’essayer des nouvelles applications pour profiter de votre musique, voilà quelques propositions que vous pourriez envisager. Groove 2 vous couteras 3€59 pour une application marchant à la fois sur iPhone et iPad, la version iPad étant elle aussi parfaitement bien faite, toutes vos pochettes visibles tout en naviguant facilement dans l’application. Ecoute est disponible sur l’Apple Store pour 2€69 : l’utilisation est très simple, Ecoute met en avant l’esthétisme et il faut avouer que l’application est assez classe. Si vous ne vous souciez que de l’esthétisme, préférez Ecoute aux autres applications. L’application Scrobbler a l’avantage d’être gratuite : sans révolutionner la manière de lire sa musique, vous pourrez lui trouver un côté pratique car elle donne accès rapidement à des informations sur les artistes que vous écoutez. Smartplayer coute 1€79, vous avez selon moi une très bonne application : la présentation est certes très sobre, mais c’est l’application qui utilise au mieux l’écran tactile et supprime tous les boutons à l’écran, laissant la place au contenu. Enfin Track 8 , la plus originale des cinq propose une interface vraiment inhabituelle, il est clair que cette application risque d’en rebuter plus d’un, on aime ou on aime pas. Si vous en avez l'occasion, allez regarder les visuels de la version iPad ...

Des players pour un peu tous les gouts, pour un peu toutes les bourses. L’important étant ce que vous écoutez et non comment vous l’écoutez, je continuerais a flooder vos timelines avec mes #nowplaying et mes captures d’écrans : bonne écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *