lafoune

Chronique.La Fouine.Drole de parcours

Par Zafinho - N’écoutant que mon courage, je me suis porté volontaire pour chroniquer le dernier album de La Fouine, Drôle de Parcours

1- J’avais pas les mots : Un titre calibré pour une rotation intensive sur Skyrock. Bons sentiments, déclaration d’amour à ses parents. Une fois n’est pas coutume, La Fouine
revient sur ses années de galère.

Punchline : pas de punchline à signaler.

2- A bout de bras : Plus que jamais, Fouiny Baby nous fait profiter de son joli brin de voix. Il évoque son passé difficile, le RMI, les APL, les huissiers, le chauffe-eau en panne, ses baskets trouées. Il parle de sa maman aussi.

Punchline : toujours rien à signaler. Allez Fouiny, on se motive !

3- Ma meilleure (feat. Zaho) : Un featuring de Zaho, toujours un bon moyen de passer
sur Skyrock, et de faire un petit clip au passage. La Fouine nous raconte une histoire d’amour de jeunesse. La période où il galérait, vous savez. « Mes baskets étaient trouées, ses collants étaient filés ». On a compris que t’avais connu la misère, mec.

Punchline : j’ai bien cherché, je n’ai pas trouvé.

4- À l’époque : Le titre laisse entendre que La Fouine va nous parler un peu du passé. Il évoque encore une fois ses baskets trouées, nous parle de sa maman. Les années difficiles, la délinquance, la prison.

Punchlines: « Souvent le crime t’éduque quand la misère t’élève. »
« Laisse moi écrire des lignes pendant que d’autres les sniffent. »

5- Redbull et Vodka : La Fouine, qui déclarait récemment au Parisien ne plus boire une
seule goutte d’alcool, consacre logiquement un titre de son album à ce cocktail.

Punchlines : « Moi c’est Fouine La, et j’suis dingue de ta teuch, Nabi-Nabilla ! »
« Frérot j’suis comme la blanche, j’vais vous passer sous l’nez ! »
« Une Playstation dans ta tête, voilà comment j’te console ! »

6- Paname Boss (feat. Sniper, Niro, Youssoupha, Canardo, Fababy et Sultan) : Plutôt que de faire croquer les petits frères séparément, La Fouine préfère réunir tout le monde dans ce morceau fourre-tout. Les couplets des rappeurs s’enchainent cependant plutôt bien (oui, même celui de Youssoupha), mais Fababy vient tout gâcher avec son flow bancal et ce gimmick improbable : « Baby, baby, no more… ».

Punchline : « J’ai plein d’billets d’100 donc elles m’appellent Père Vert. »

7- Interlude Fatima : Un message laissé par la fille de La Fouine sur son répondeur,
où elle se plaint de ne pas assez voir son père, qui passe tout son temps en studio.
Il n’hésitera pas à partager cette anecdote poignante lors d’une séance d’écoute de
l’album, devant une foule en larmes.

Punchline : « Parce que moi, si à chaque fois que j’viens chez toi j’fais rien, je sais que
tu m’as offert un téléphone et tout, mais pour moi j’veux pas d’cadeau, c’est toi que
j’veux voir Papa, parce que j’en ai marre que toujours que tu vas dans ton studio nanani
nanana. »

8- Fatima : Un titre écrit après avoir entendu le message précédent, au lieu d'aller "s'enjailler en boite". La Fouine revient sur la naissance de sa fille. Une période difficile, puisqu’il ne roulait pas sur l’or. Il en profite pour nous parler de l’amour qu’il porte à sa propre mère.

Punchline : « On vivait dans un studio, sans enceintes, sans micros. »

9- Interlude : Banlieue Sale Mafia : La Fouine s’adresse aux haineux sur un beat
lancinant, et nous raconte sa vie, qui n’a pas toujours été rose.

Punchline : « J’ai fait le ménage dans ma vie, normal j’ai 30 balais. »

10- Donne-moi : Petit exercice de style. Morceaux choisis :

« Donne-moi une vierge j’te ferai une grosse tass. »
« Donne-moi l’amour et j’te rendrai du sexe. »
« Donne-moi ta shnek et j’ferai de toi un contact BBM. »
« Petit donne-moi ta mère, j’te ferai un beau-père. »

11- Essaie encore : Vous ne le saviez peut-être pas, mais La Fouine n’a pas toujours
connu l’opulence, les appartements à Miami et les belles voitures. Il a commencé en bas
de l’échelle, et a du lutter pour sortir de la misère.

Punchlines : « J’ai mangé des pierres, mais j’ai jamais chié d’appart ».
«Dans quel monde Vuitton, LV (élevé) dans un hall…»

12- Il se passe quelque chose (feat. Youssoupha): Youssoupha doit avoir convaincu La Fouine dans Paname Boss, gagnant ainsi le droit à un featuring rien que pour lui. La Fouine prouve qu'il a un grand cœur en donnant sa chance à cet artiste inconnu du grand public, lançant ainsi sa carrière.

Punchlines: « J’vais mettre du savon sur mon gun... Bain de bouche! »
«Si la chance me tourne le dos c'est pour que j'la prenne en levrette.»

13- Quand je partirai: La Fouine fait son testament musical. Il règle ses comptes avec tous ses “faux-frères” (sans citer de nom, faut pas déconner non plus). Il remercie également ses fans, et passe une petite dédicace à Fred Musa et Pascal Cefran.
Il faut noter que le morceau s’achève sur un monologue de La Fouine, s’adressant à lui-même.

Punchline: « J’fais de l’autostop sur l’autoroute du paradis et seul le diable s’arrête. »

14- Karl (feat. Amel Bent): La Fouine nous raconte l’histoire d’un de ses jeunes fans, Karl, atteint d’un cancer, qu’il était allé voir à l’hôpital, et avec qui il avait joué à la console. Et puis Karl est mort, donc La Fouine était triste. Voilà, voilà...

Punchline: quand même pas.

15- Demain on verra (feat. Corneille): La plus grosse purge musicale de l’album. La voix de Corneille, un beat qui ferait honte à David Guetta, et La Fouine qui a gratté le fond de son Black Berry pour se débarrasser de phases qui devaient traîner là depuis trop longtemps.

Punchline: « Ton rap sonne faux... #SiliconValley »

16- J’espère: Un morceau qui commence par “Et si je passe ma vie à parler du temps d’avant...”. Je vous laisse deviner tout seuls quel est le thème du morceau. Maman, misère, délinquance, drogue, prison.

Punchline: même pas.

17- On s’en bat les couilles (feat. Mac Tyer): Sur une instru vaguement trap, le principe du morceau est de terminer chaque phase par “On s’en bat les couilles”. Audacieux.
À ce stade de l’écoute de l’album, entendre la voix de Mac Tyer est presque une délivrance, mais soyons honnêtes, c’est très loin d’être son meilleur couplet.

Punchline: «J'tiens mes couilles, ramasse tes douilles, négro on s'en bat les couilles ! »

18- Ray Charles (feat. French Montana): Dès le début du morceau, La Fouine interpelle l’auditeur de façon audacieuse: “J’ai une nouvelle merde pour ta petite mère la pute!” C’est effectivement nouveau, c’est bien de la merde, mais je l’ai fait écouter à ma petite mère la pute, elle a franchement rigolé. Dans la foulée, elle a écrit un 16 mesures pour insulter très salement toute la famille de La Fouine, puis a attrapé sa 22 long riffle en disant qu’elle allait “cartonner une petite salope”. J’ai pas tout compris. Bref.

punchlines: « Si j’devais baiser tous tes fans, j’serais encore puceau. »
« Négro t’es formaté t’as l’flow d’un happy meal. »
« Crois pas que j’ai marché sur du sang, c’est mes Louboutin. »
« J’suis bon en maths, mais j’ai pas l’temps d’les calculer. »
« Les jaloux j’les vois plus … #GilbertMontagné »

Le bilan de l’album, c’est La Fouine qui le fait le mieux, dans le titre « Quand je partirai » :
« Moi j’ai pas une belle plume, seulement un putain d’vécu. »

Sur le premier point, on ne peut qu’être d’accord avec lui.

Quant à son putain de vécu, au bout de cinq albums, on commence à le connaître par cœur, s’il veut rentrer encore plus dans les détails il gagnerait du temps en écrivant directement un bouquin.

26 thoughts on “Chronique.La Fouine.Drole de parcours

  1. trés trés bon article !!! je compatis pour tes oreilles je l'ai écouté hier et j'avais fait une conclusion qui tenait en 1 phrase. Son album c'est le cd2 de "La fouine VS laouni" que du pleurnichage j'ai zappé bcp de morceau.

    Et finalement le meilleur morceau de l'album c'est paname boss c'est dire

  2. "N’écoutant que mon courage, ..." Ca aurait pas été plus pratique d'écouter son album plutôt ?
    Très bon article, si j'ai bien compris, le message de La Fouine c'est "c'est dur la vie". Tu confirmes ?

  3. Mac Tyer sera content d'apprendre qu'il n'est pas un rappeur puisque le seul à bénéficier d'un featuring pour lui tout seul est Youssoupha. A moins que tu insinues que Mac Tyer n'est pas Français mais ça ce serait juste du racisme et je serais obligé de te dénoncer à SOS Racisme et c'est pas sympa parce que j'aime pas dénoncer.

  4. La fouine aurait lancé la carrière de Youssoupha avec ce featuring ? T'es sur que tu es au courant de l'actualité rap français de ces dernières années ?

    Comme badroum, j'en suis venu à la conclusion que t'a oublier de préciser que tu as fait preuve de mauvaise foi. C'est pitoyable.

    1. grave que c'est pitoyable son histoire sur Youssoupha, du pur connerie, il a même été élu au nrj award, grâce à son album "noir desir" il est enfin connu du grand publique... il vit dans une grotte, obligé, pour dire connerie dans son site.
      Pleins de mensonge sur différent article!

  5. tu n'as pas bien écouté l'album, tu l'a survolé "a bout de bras" punchline: "il y a que ceux en ferrari qui disent que rien de sert de courir."

    il y a pleins de punchline dans l'album

    1. Je l'ai écouté cinq fois en deux jours, je n'appellerais pas cela "survoler", mais malgré mon envie de bien faire il est malheureusement possible que certaines fulgurances de Fouiny Baby m'aient échappées malgré moi.
      Mais tu me sembles bien parti avec cette punchline qui parle de Ferrari, et qui mérite effectivement d'être gravée dans le marbre du Panthéon du rap français.
      Je t'invite à partager avec nous les nombreuses autres lignes de poing que je n'aurais pas citées dans ma chronique.

      1. pour une personne qui a écouté 5fois l'album mais n'a pas fait attention à cette punchline...
        bref, bonne continuation mais renseigne toi avant de dire des erreurs stp comme pour le Youssoupha qui est soit disant pas connu de grand publique...

    2. Elle est pompée d'une récente punchline de son maître Booba elle (dans l'album Futur).
      Peut-être que c'est pour ça qu'il l'a pas mit.

      Sinon je suis d'accord il passe tout l'album a pleurniché... c'est même plus du rap parfois c'est de la variété (il risque de bien passer sur Skyrock et NRJ par contre) ! Les énormes ventes de Sexion D'Assaut ont du interpeller ce rongeur.

  6. la fouine lui o moin il fait de la bonne musique b20 c de la merde quand il a sorti son album futur il a rien sortir s juste parce que la fouine c rappé il rage tous se qu'il c faire b20 c montré c être en Marcel pour montré son si veut passer la journée à montré son corp il a k àller à ufc lui qui dit que c le plus fort aller la fouine et continue à faire de la merde b20 Béatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *