wrestling-demotivational-poster-1252451734

Ah ouais c'est du catch, des putains de castings : Le retour

Salut, bande de moules !* On va continuer de parler de Killer Croc, ce catcheur reptilien ennemi de Batman. Toujours pour une raison toute simple, pouvoir parler de catch. Mais dans ce billet on verra pas un mec en particulier, on va parler de ce glorieux sport en général. Mais pas trop. Ce sont les directives de mon rédac chef, Génono, ce mangeur de pizza halal.
Il m'a dit "Ce serait bien que tu fasses une espèce de billet initiatique sur le catch, qu'on comprenne un peu mieux de quoi tu parles" et là j'ai répondu "Mais j'en ai déjà fait un, au début" et il m'a dit "Ouais mais c'était trop long, j'ai pas lu." et là j'ai fait "Quoi ?!" et lui il était là genre "Quoi ?!" Puis moi je faisais "Quoi ?!"...
Donc je vais vous faire un petit résumé avec des exemples tout simple. Après tout, c'est pas comme si c'était dur de saisir les finesses du catch.

Le catch c'est simple, c'est des mecs, le plus souvent en slip, qui se tapent dans un ring. Mais comme c'est de la mise en scène aussi, il y a souvent un gentil et un méchant. Et pour que tu aimes le gentil et déteste le méchant, ils parlent aussi au micro l'autre moitié du temps. Le méchant insulte le public, le gentil arrive et lui dit de fermer son cul, etc... Jusqu'ici c'est simple.
Ensuite y a le match à proprement parler. Parce que même si ça a souvent l'air de n'importe quoi, y a des règles. Et donc y a un arbitre. Et tant que l'arbitre regarde ailleurs, tu peux tout faire. Y a pas l'arbitrage vidéo, Platini était sûrement contre.
En gros, dans ce divertissement, c'est toujours les mêmes grosses ficels qui reviennent, mais tout peut arriver quand même. C'est le principe.

Partant de cette base toute simple, il suffit pas d'être bon dans le ring. Faut aussi avoir de l'impact auprès du public.
C'est un peu comme dans le rap frinçais, parfois y a des mecs qui rappent super bien mais savent pas se mettre en valeur, savent pas rendre leur musique intéressante dans leurs promos, etc... Et y a aussi des mecs super connus qui puent du cul mais savent faire parler à oûtrance.
Par contre, là où c'est pas du tout comme dans le rap frinçais, c'est que dans le catch, quand tu sais pas parler au micro, tu sautes vite.  Parce que c'est très important de savoir s'adresser à la foule, que ce soit pour l'insulter ou la brosser dans le sens du poil pubien. Car si t'as pas l'air d'un mec intéressant, personne s'intéressera à ton histoire. C'est important de raconter une histoire.

C'est pour ça que les catcheurs sont dans un personnage. Une gimmick. Un délire. Et là tu peux trouver de tout. T'as celui qui va te dire qu'il est un collecteur d’impôts  t'as des mecs qui se prennent pour des démons ou des monstres, y a des créatures fantastiques sortis de comtes pour enfant, des super héros masqués, des militaires  des rappeurs, des rockeurs, des fossoyeurs aux pouvoirs surnaturels, des cow-boys alcooliques, des Irlandais (oui c'est une catégorie, ça) et beaucoup de gros cons (beaucoup choisissent cette gimmick), des arbitres corrompus, des gourous de secte, des créatures de la nuit, des mangeurs de vers de terre, des clowns, des pom pom boy, des cyborgs venus du futur, etc...
Et on fout tout ce petit monde dans la même salade et on remue en essayant d'avoir des histoires toujours plus surprenantes... Dans l'idée...

Eux, par exemple, ils aiment pas les métèques et l'immigration

Mais en fait c'est souvent une vieille idée qu'on remet au goût du jour. En espérant que les compagnies voisines reprennent pas la même idée au même moment.
Ah oui merde ! J'ai complètement oublié de vous dire qu'y avait plusieurs compagnies. Outre le circuit indépendant, on trouve la Ring Of Honor (la ROH pas 2F) qui est télévisé et où des grands noms sont passé à leurs débuts (CM Punk, Daniel Bryan, Samoa Jo etc...). Ça reste ambiance show local bien underground qui fait très convivial (on peut presque sentir les odeurs de bières et de choucroutes venant du public)  mais pas avec la meilleur des réalisations. Donc moi je vais surtout vous parler de mecs qu'on peut voir à la WWE, la plus grosse compagnie, celle qui tenait déjà le pavé avant ma naissance (ça s'appelait la WWF à l'époque mais ils ont perdu les droits à cause des Brigitte Bardots américaines) celle qui a enterré des concurrents comme la WCW ou la ECW (et c'était pas de la merde, pourtant).
Et je vais vous parler aussi de la TNA, la seule vraie rivale actuelle de la WWE. Leur importance est moindre mais ils ont l'air bien décider à ne jamais se laisser crever, c'est très bien. Pour reprendre l'analogie au rap frinçais que tu attendais tant (sale lecteur) si la WWE c'est les majors avec de gros moyens, la TNA c'est un label indé qui se démerde quand même. Qui compense sa plus petite exposition avec des trucs plus hardcores.
(Là je parle que des USA, mais au Mexique et au Japon (entre autres) y a v'là les trucs bien en matière de catch. Les mecs sont chauds. Mais si je commence à te parler de ça, on a pas fini. Alors je vais surtout me focaliser sur la WWE et la TNA)


Et comme avec les majors et les indés. Parfois tu vois des mecs en indé faire un truc et quelques mois ensuite un mec en major faire la même sans même trop se déguiser (ou l'inverse d'ailleurs, ça se trouve aussi, faites pas semblant).
Bah c'est pareil avec la WWE et la TNA. Parfois même des morceaux entier d'histoires sont repris aux concurrents.
Ainsi, dernièrement, les Aces & Eights, un groupe de bikers qui n'ont rien à voir avec MC Eight, sont venus ravager la TNA avec des cagoules, des jeans, des santiags et des blouson en cuir (un peu comme les Satans de l'Enfer dans les Simpsons #Fags). Tandis que la WWE est prise d'assaut par un groupe de 3 mercenaires d'élite en kevlar répondant au nom de The Shield (dont l'un d'eux ressemble à Moundir).
La manière diverge mais dans l'idée c'est ramener un groupe totalement indépendant des autres qui viennent semer la terreur parmi gentils et méchants du roster. Parce que eux ce sont de vrais gros super méchants. Encore plus méchants que les méchants. Vraiment trés trés méchants ! C'est pas gentil !!!
Respect à Tommy Dreamer qui a réussi à se faire tabasser par les 2 groupes en faisant une apparition à la WWE puis à la TNA à un mois d'interval.
Je sais pas si c'est même légalement possible d'un point de vu contractuel mais on s'en fout, c'est Tommy Dreamer, The Inovator Of Violence ! Alors il a le droit (ça reste un mec qui hésite et prend tout son temps pour abandonner pendant que tu lui enfonces une fourchette dans l'oeil).

Le nouvel ordre mondial, mec. C'est illuminati nazi, mec

Là tu dois te dire que pour faire du catch ou même en regarder faut être vraiment très con. C'est bien possible. Je n'essayerai pas de te faire changer d'avis. je m'en fous. Je vais plutôt achever de te concerner en te parlant de catch féminin. Et oui, mon petit gars, ça existe. On en sait pas à quand remonte l'invention du catch féminin ni même quelle en était le but et l'origine et très franchement, tout le monde s'en fout.
Les matchs de catch féminin c'est là pour être un entracte qui te montre de jolies filles avant de reprendre les choses sérieuses. Et ça s'en cache très peu.
Problème ? Beaucoup sont choisies pour leur plastique, c'est sympa pour les yeux mais c'est contre balancé par le fait que voir 2 pintades faire semblant de se mettre des claques de façon mal coordonnée. Ça c'est déjà un peu plus dur pour les yeux. Surtout que parfois ça dure plus longtemps que 2 minutes et ça c'est inadmissible.
Y en a qui savent bien se battre, faut pas croire, mais si elles sont baraquées et plas glamoures et tout ça, ça risque d'être plus dur.
Et il y a celles qui ont tout. Là ça donne des trucs vaguement regardable. Et pour peu qu'il y aie une oppsition entre 2 filles qui savent catcher là ça devient très bien, mais c'est pas tous les jours, non plus, faut pas déconner.

*En 2013 je fais des entrées de pirate, keskya ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *