23893461

Ah ouais c'est du catch, des putains de castings : John Cena

Toujours à la quête d'un bon catcheur pour incarner Killer Croc, cette semaine on fait un petit détour pour vous présenter The face of the WWE. Le nom le plus vendeur de ces dernières années dans le bizness.

JOHN CENA

You can't see me
Tu ne peux pas le voir, c'est sa phase, ça. Et elle est bien trouvée vu que par exemple, tu verras pas Cena dans le prochain Superman.
Pourtant ça avait été évoqué à un moment, puis non. Si je te dis ça c'est pour que tu captes que ce gars là, c'est pas le profil idéal pour incarner Killer Croc.
Bah alors pourquoi je parle de lui ? Parce que c'est obligé, tout bonnement. Ce gars là c'est un peu le Booba du catch. Dans le sens où quoi qu'il fasse, même un truc insignifiant, tu seras au courant et y aura 40 000 connards pour analyser chaque chose. Ses détracteurs te diront que ses fans sont surtout des gamins et des putes. Mais de temps en temps il fait un truc qui plait et là t'entendras des phrases comme "C'est le retour du vrai Cena !" ça n'a aucun sens mais ça a l'air de faire plaisir. Tout comme Booba.
Bande de cons. Même si d'un autre côté, c'est pas faux que Cena s'est grave adouci avec le temps. Il est même devenu plus lisse qu'un cul de babouin nettoyé à la ponceuse. Le nom de son finish, avant, c'était FU (Prononcer Efyu) et ça voulait évidemment dire "Fuck You". Il utilise aussi le STF qui est une prise de soumission et l'avait rebaptiser STFU pour "still fuck you". Vrai concept. Mais maintenant, son finish est devenu le AA (Attitud Adjustment) c'est nul.  C'est pour ça que c'est Superman, parce que même si c'est le plus fort de tous et le super héros, on en a littéralement rien à foutre de ses aventures. Lui il te dira que son grand modèle c'est Sangoku, mais au fond ça change rien, ça reste un mec super fort mais avec très peu de cas de conscience ou ce genre de merde. C'est juste un boy scoot à l'extrême limite du vraiment gnangnan.

On se fait chier et on attend que ça passe. Et évidement, ses abilités moyennes dans le ring compensent pas grand chose.
On va dire qu'il est pas très varié comme gars, quoi. Ni très souple. Ni vraiment bon acteur mais là il est sauvé par sa passion bien réelle. Ce mec aime vraiment ce qu'il fait. Pour paraphraser Sangoku, son idole, dans l'OAV de Broly et en VF dans le texte "J'aime me battre contre de rudes gaillards" (sic).
Par contre faut avouer qu'il peut encaisser beaucoup beaucoup dans sa gueule aux grandes oreilles en feuilles de choux. Un bon point. Il est aussi capable de soulever absolument n'importe quel autre opposant et pourtant c'est pas spécialement une force de la nature à la base, c'est juste qu'il s'est tué à la muscu toute sa vie (et sûrement à différentes substances mais ça on le saura officiellement qu'à l'autopsie).
Que ce soit mérité ou non, il a les épaules pour porter toute la compagnie WWE et ainsi être la figure emblèmatique de sa génération incarnant ce sport. Succédant à des gens comme Hulk Hogan, Stone Cold Steve Austin ou The Rock.
Ça pose le débat de savoir ce qu'on attend réellement chez un catcheur. Un mec super bon techniquement, capable de toutes les accélérations et variations de rythmes et de tons possibles ? Capable d'exécuter toutes les figures de styles possibles et imposables à sa discipline ? De maintenir son niveau au fil des années, de se renouveler et d'apporter sans cesse quelque chose d'impressionnant ? Dans ce cas, là, je te cache pas que Cena c'est clairement pas ton bonhomme pour le job.
Ou est-ce qu'on veut quelqu'un qui créé la sensation ? Capable de supporter la pression sous les acclamations ou les sifflets ? Quelqu'un qui assume son rôle advienne que pourra et qui fera toujours blablater ? Et ainsi toujours faire vendre sur son seul nom ? Là je te cache pas que Cena est l'homme de la situation pour ce genre de merdes chaudes, t'entends ? Et c'est sûrement pour ça qu'on a un peu trop souvent l'impression que la WWE lui amène tout sur un plateau mais quoi qu'il en soit, il se montrera toujours digne et à la hauteur de ce qui, pour lui, revient au plus grand de tous les honneurs : être le héros des tous jeunes fans de catch partout dans le monde. Pour preuve, John Cena est la célebrité la plus soliscité par la Make a wish foundation (la fondation faites un voeu). Il parcourt les USA et va même dans d'autres pays uniquement pour rencontrer des enfants malades qui souhaitent le voir. Ça doit secouer, mine de rien. Je me suis retenu pendant ces 2 dernières phrases de faire des vannes douteuses ou des parallèles avec La Fouine car au fond je trouve ça sympa d'aller voir des petits gamins qui rigolent pas tous les jours (tant que t'en fais pas des chansons de merde comme dans le rap frinçais).
Si on veut bien rigoler, on peut aussi parler de Cena au cinéma. J'en ai vu qu'un mais c'était assez lamentable. Une espèce de copie sans âme de Speed mais 30 plombes plus tard, sans originalité et le méchant c'était Carceti de The Wire (le mec au début de TDKR, la petite pute dans Game of Throne) qui est sensé jouer un tueur psychopathe de ouf malade, t'as vu ?! Autant pas te gacher la surprise, il n'est absolument pas crédible dans ce rôle mais ça reste un vrai comédien donc il sera toujours moins ridicule que Cena et ça ça en dit long.

2 thoughts on “Ah ouais c'est du catch, des putains de castings : John Cena

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *