haaaaan

DES BALLES DANS TA TETE

Explication de texte de rap sauce Captchamag : décryptage du morceau Une Balle Dans La Téte de Butters Bullets. Rep a ça Rap Genius !

Vous ne connaissez pas du tout ce groupe ? C’est mal, je vous redirige donc poliment vers la chronique très juste de leur dernier album, Péplum, écrite par le plus grand violeur de chèvres que l’histoire ait connu, l’ignoble Genono.

Bien sûr, vous n’avez pas besoin de connaitre Butters Bullets pour lire cet article, par contre, et c’est absolument nécessaire, il faut que vous écoutiez ce morceau, voire même que vous l’adoriez, sinon l’explication qui va suivre pourra vous sembler inutile, ennuyante ou incompréhensible. Si c’est le cas ne lisez pas ce qui suit, bandes d’ingrats. Entamons maintenant la dissection chers fidèles.

sacramento_kings_logos-1280x1024La chanson commence donc avec Sidisid : « J’suis un king comme Sacramento ou Elvis » qui fait allusion à la fois à l’équipe de basket de Sac-Town a savoir les Kings, mais aussi à Elvis, l'icône surement la plus connue de l’histoire de Memphis. Pourtant, ça n’est pas de ce Memphis la qu’il parle  « Paris - Memphis les mêmes vies les mêmes vices».

Subtile technique pour planter le décor.

«La potion violette dans la tête depuis belle lurette »

Ici une très belle référence à la sainte boisson pourpre, le syrup : buvez, ceci est mon sang codéiné pour vous mécréants. Si vous me suivez sur Twitter vous comprenez que au vu de la fréquence relativement soutenue du sirop dans mon propre organisme, j'apprécie d’un amour aveugle cette ligne.

Poursuivons, quelques lignes de cocaine plus tard Sidi commence à accélérer son flow. L’enchainement assez puissant étant celui la : « ésotérique hyper vitaminé : j’aspire ta vitalité. Fallait pas confondre Johnny Cage et Johnny Halliday ».

Sans maitrise la puissance n’est rien : les rimes percutent efficacement l'hémisphère droit de votre cerveau, et Sidisid termine son couplet en bégayant, comme quand le chargeur d’une arme automatique accélère sa cadence de tir pour cracher ses dernières balles.

C’est à ce moment précis où Sidi se transforme en Cell, après avoir aspiré tous les cyborgs. Cf le «j’aspire ta vitalité», avec sa queue donc.

Ensuite c’est ce bon vieux Quartier Patrick aka Project Pat qui arrive tel un Grizzli : avec son grillz ensanglanté, du sang de vierge coule le long de ses canines scintillantes, ses yeux sont rouges, le sourire du parfait psychopathe : c’est Alucard . Pour les ignorants, Project Pat est un des plus connus et fidèles représentants de Memphis, c’est aussi le grand frère de Juicy J et affilié à Three 6 Mafia, une légende vivante donc, ni plus ni moins.

Le couplet de Pat est lui aussi ultra efficace, un genre de tornade d’os brisés. Pas de trucs folkloriques, d’effets pompeux : une grosse bastos de chevrotine droit dans ta mouille morray ! En bon intermittent du spectacle et par conscience professionnelle , il présente son curriculum vitae pour les rares païens ignorants l’existence de ce démon : « I’m from Tennessee, chase the smoke with some brown liquor : Hennessy » Patrick plante fièrement son drapeau dans la cage thoracique d’un ennemi agonisant au sol : comme Armstrong sur la lune, la pluie d’hémoglobine en plus. Durant encore 30 secondes, le drapeau de Memphis planera donc sur cette chanson, feu.

 « HE GAVE ME 2 XANAX BARS CROSSED EM UP IN DA LEAN : NOW I’M SEEIN STARS, HIGHER THAN THE MOOOOOON.»

projectpat

Ce bon vieux Patrick reviens en fait ici aux bases de l’alchimie moderne : quelques cachetons de Xanax accompagné d’un double cup de syrup, avec glaçons s’il vous plait jeune demoiselle. Le luxe. Ce qui, pour vous donnez une idée de la puissance de la potion, pourrait faire hiberner le plus cocaïné des Swagg Man pendant environ 7 décennies. Ca met vos neurones en phase de cryogénisation, comme Ripley. C’est ce que prend notre cher Patrick chaque nuit quand il sort s’abreuver de sang, pour rester bien focus, concentré sur les cibles, une sorte délire mortuaire descendant du yoga. En fait il charge son Ki. Pat se jette deux ou trois potions comme ça pour se détendre, et après il commence a léviter, a flotter au dessus du sol et ses bras s’allongent comme ceux de Dhalsim.

Une fois arrivé dans ce qu’on appel plus communément l’espace, Patrick jongle avec les étoiles et verse du Sprite pétillant sur la Lune. En fait il la purifie, comme dans un rituel Voodoo, elle devient aussi collante qu’un bouchon d’Actavis.

« I CAN’T FEEL MY FACE » ici, la peau du visage de Project Pat commence à fondre comme une bougie sur un radiateur bouillant, mais il ne ressent aucune douleur, car comme vous le savez les vampires de craignent pas les brulures. Ils craignent d’ailleurs peu de choses, étant donné qu’ils sont déjà morts. Juste pour les suceurs au cas ou. En anglais dans le texte « for a suckers just in case » Simple précision de ce brave Patrick, qui comme vous le devinez n’est pas en faveur du mariage pour tous.

8ce6987e764811e2bf9022000a1fb723_7

Pour finir son incantation démoniaque, notre bon vieux Pat fredonne avec une énergie et une joie non dissimulée les paroles de ce saint refrain : « DES BALLES DANS TA TETE, DES BALLES DANS TA TETE, DES BALLES DANS TA TETE » tel le plus puissant des Führer, embrasant le ciel de chants nazis pour donner la force a ses milliards de soldats assoiffés de sang.

Toutes les grandes armées ont leurs champs de guerre, pour se donner de la force. L’armée de la mort scande donc ce joyeux refrain. Car ce qui importe dans n’importe quel bon génocide, c’est de viser juste : dans la tête mes amis.

Après cette joyeuse mise en bouche #nohomo nos deux démons font logiquement appel à leur meilleur général : l’aigle royal de Carthage, connu plus communément sous le nom d’ Alkputain d’pote. Qui de plus talentueux qu’Alk pour arroser ce joyeux festin de quelques rimes, plus sales que la plus vieille des fausses à cadavre. C’est Alk qu’on appelle, le bien nommé Empereur de la crasserie. Comme l’invention involontaire d’un ingénieur en armement, un vendeur de mort talentueux a créé l’arme ultime : le chien, la lunette, la balle.

Le chien c’est Sidi, représentant la base d’une arme à feu. Un peu de mécanique : c’est la ou la cartouche se fait percuter. Comme ta grosse pute de mère dans un gangbang sm. Je m’égare. Le chien, c’est la pièce centrale d’une arme à feu, c’est l'hôte. Mais une arme parfaite se doit d'être précise, sans ça elle n’est pas plus utile qu’un cerveau dans le crâne d’une norvégienne bourrée. Vous aurez remarqué ici la subtile référence a une rime d’un brave petit démon en devenir, l’ancien chevelu : @Hyacinthe. Et comme d’habitude, Genono en a aussi parler ici.

Je m’égare encore. Le viseur c’est Project Pat donc si vous avez bien suivi. Une des pièces maitresses de l’arme elle aussi. La puissance de n’importe quelle arme à feu digne de ce nom créée nécessairement un effet de recul, proportionnel a sa puissance de feu, ce qui dans ce cas précis équivaudrait à une poutre en fonte propulsée a la vitesse d’un Vegeta sous stéroïde droit sur ton épaule.

Ce qui vous le conviendrez facilement, provoque en plus de l’explosion pure et simple de la dites « épaule » une balle ratée, c’est là que Project Pat intervient. Vous suivez ? Patrick étant d’un naturel économe, il déteste le gachi, les pertes d'énergie et par dessus les balles perdues. Project Pat ne perd pas de balles, une ou deux dans les membres d’un ennemi pourquoi pas, mais toujours à des fins esthétiques, c’est un perfectionniste. La première balle doit aller dans la tête. C’est donc là que la lunette intervient. Savant mélange de sang-froid ( d’où le syrup, pour pas trembler quand on vise ) et de précision sadique. Project Pat permet donc à la balle de faire mouche.

La balle, la touche finale, le fidèle général, c’est Alk.

tumblr_mby50xek4W1qln5doo1_1280

Celui qui termine cette vaste entreprise démoniaque, la garantie d’un travail bien fait. Patrick ayant libéré la piste pour un dernier couplet assassin, notre aigle royal se propulse donc plein de haine vers vos fronts suintants la peur et c’est bien normal. Le dernier chant s’entamant par le désormais classique « VOILA » annonçant souvent une pluie de membres déchiquetés « POUR L'ETERNITE». L’instinct de prévention de ce bon vieux Atef : «Pendant que vous dormez dans les bras de morphé les chiennasses font de nouvelles portées.» Alk fait ici deux choses très utiles : il vous préviens que dormir c’est mal, surtout dans les bras d’un gros PD de dieu Grec comme Morphé, déjà.

Et donc le deuxième conseil : les chiennasses ont une étonnante facilité a se reproduire a grande vitesse, faites attention. Enchainant poétiquement sur le grandiose « mon sperme tu vas l’absorber » Alk signifiant ici ses qualités de partage, puisque que, comme tout le monde le sait, Alk a le coeur sur la main, ou sur le bout de la bite, comme vous préférez.

« LYRICISTE ASTRONAUTE » ligne qu’il faut bien sur associer avec le passage de Project Pat sur la lune, ça me paraît évident.

Le couplet d’Alk se termine sur un enchainement technique digne des plus grands archés : «Fais mes éloges dans les loges fourre une chatte sans latex :  rejoin moi au parc des loges et j’loge une balle dans ta téte ». La balle a atteint son but, ta tête, avec une facilité déconcertante notez le bien.

 

 

Résumons donc :

Sidisid. Le chien de l’arme, celui qui invite aimablement ces deux démons favoris à un déluge d’hémoglobine, il a vendu son âme au Diable, il le dit dans la chanson.

Project Pat : la lunette de visée, le viseur sans lequel le meilleur des snipers russes n’atteindrait pas une pute dans un bordel ouzbéck.

Alk : la balle qui traverse le chien, guider par le viseur et qui touche la cible, dans la tête. L’arme parfaite.

 

 

La meilleure connexion franco-américaine depuis longtemps, allez acheter cette dose sur iTunes !

Peplum sur iTunes : https://itunes.apple.com/fr/album/peplum/id574777725

 

 



  • 2 thoughts on “DES BALLES DANS TA TETE

    1. Déjà merci pour cet article de qualité supérieure, même si pour moi ce morceau a un peu accouché d'une souris tant le potentiel paraissait énorme...

      Maintenant voici ma question : comment concrètement peut-on se concocter de la potion pourpre de qualité en France ? (Surtout au niveau de la procuration de codéine).

      Voilà si jamais vous trouvez mon commentaire mal vu vous pouvez toujours l'effacer et me répondre par email, je vous remercie d'avance...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *