775202_10151650638591562_106266207_o

Les rappeurs français et leurs paraphilies (partie 2)

Captcha Mag, toujours à la recherche du fantasme inédit de vos rappeurs préférés poursuit son étude sur les multiples paraphilies qu’affectionnent les mc français. Alors que l’ensemble du milieu feint d’ignorer les étranges désirs sexuels des rappeurs, il semble de bon ton de révéler à tous la vérité. Récemment nous relevions que bon nombre de rappeurs étaient gays comme des phoques. L’homosexualité dans le rap étant devenue la norme, les rappeurs donnant sans arrêt dans la surenchère, tout laisse à penser que la zoophilie s’imposera dans les années à venir comme le must-do du rap de rue. C’est à cette paraphilie, consistant à baiser avec des animaux, que nous allons nous attaquer. A celle ci et à d’autres, dont la gérontophilie et le sadomasochisme. Salif parviendra-t-il à se glisser dans tous les paragraphes de cet article, comme il l’a fait dans la première partie ? Serait-il, comme Alkpote, doté d’une telle imagination que son fantasme ultime serait de s’adonner à de violents ébats avec un vieil animal ? Telle est la question que chacun se pose …

30 MILLIONS D’AMIS

Exit Miami et le soleil de Floride, c’est maintenant sur la cote Atlantique de l’hexagone que le gotha du rap se donne rendez vous, et se dispute pour savoir qui est propriétaire d’une cage au zoo de la Palmyre. Qui possède une putain de girafe à sodomiser ? Qui couche véritablement avec des rhinocéros, mâle ou femelles ? Quels sont les rappeurs à réellement éjaculer dans des carpes ? Si ces questions ne font pas encore les choux gras de la presse, elles hantent pourtant l’esprit d’artistes comme Nessbeal ou La Fouine qui se tirent la bourre pour tirer des animaux. Le premier est plutôt du genre amour tropical, et fait le choix de l’exotisme. Dans un élan de confiance, sur Gunshot il se prend pour un dos argenté en toute tranquillité et assure « baiser des femelles babouins »… Il est intéressant de noter qu’il s’imagine être un gorille, or les mensurations d’un gorille sont sans commune mesure avec celles d’un babouin. Il semble donc que nous ayons affaire à un zoophile dominateur. S’il est zoophile, Ne2s n’est pas homosexuel, et prend soin de préciser le caractère féminin de ces partenaires sexuels. Cela n’est d’ailleurs pas forcément rassurant, puis que s’il insiste pour que l’on sache que ce sont des femelles, c’est que Nessbeal est parfaitement conscient de son désir de singe, et il préfère effectivement assumer à fond sa zoophilie, que de laisser penser une seconde qu’il est homo.

Toujours est il que baiser des babouins n’est pas donné à tout le monde, la misère des rappeurs ne leur permettant pas forcément de séjourner du coté du zoo de la Palmyre. Pourtant ils ne peuvent se satisfaire de leurs compagnes et compagnons humains, et se sentent obligé de nous raconter que le top du top pour eux, c’est de fourrer des chiennes. Commençons par Booba, qui dévoile son fantasme sur Boss du rap game : « Comme un pitbull avant d’te baiser j’te renifle le cul » . Comme Nessbeal, le duc de boulbi s’animalise tout seul comme un grand. Il est légitime de se demander à qui appartient le cul que Booba renifle comme un clébard. Deux réponses sont possibles : soit le cul est celui d’une chienne, puisqu’en toute logique, un pitbull enfile des femelles de son espèce ; soit le cul est celui d’une femme, et alors il est tout à fait normal aux yeux de Booba qu’un pitbull et une femme copulent. Quelle que soit la réponse pour laquelle vous optez, elle est dérangeante et remet en cause la santé mentale de Booba. Toujours là pour en faire plus, La Fouine tient à montrer à tout le monde que lui aussi tape dans le chenil, comme sur Nahr Sheitan Click où il explique sereinement que sur « une banquette arrière, avec [sa] chienne [il] joue à tetris ». Le poète fait dans la finesse d’une superbe métaphore, renvoyant l’auditeur au célèbre jeu vidéo Tetris ou des pièces s’imbriquent les unes dans les autres. En clair, Fouiny baby encastre, enfile, imbrique son animal de compagnie, une chienne, sans préciser s’il préfère s’enjailler dans celle ci par l’anus ou le vagin. Mais attention, la Fouine est assez sentimental et évoque l’animal qui fait vibrer son cœur dans d’autres musiques, dont Fouiny Juice, où il livre implicitement quelques détails à son sujet. Sa chienne est une beurette, comme en atteste la formule « j’suis chaud comme le charbon chienne goûte ma chicha !» Au delà de la richesse syntaxique de cette ligne, il est intéressant de se pencher sur ce qu’elle révèle de la zoophilie de Laounizi. Pour commencer, La Fouine coupe l’instru au moment d’hurler son « CHIENNE GOUTE MA CHICHA », ce qui illustre de toute évidence la profondeur de son désir. Secundo, il est « chaud », très chaud même, trop chaud sûrement. Le genre de chaleur qui l’enverrait tout droit à Bois d’Arcy si la police des mœurs passait par là. Enfin, sa chienne fume la chicha, or la chicha n’est fumée que par des beurettes surmaquillées, donc sa chienne est une beurette surmaquillée. On s’enjaaaaaillllle muaaaaah. Toujours au rayon canidé, Alkpote se fait remarquer lui aussi, en posant sur Moyens du bord, « on va t’fister le cul avec le museau d’un labrador ». Cette phrase n’a pas grand sens, mais en dit malheureusement beaucoup sur la libido de Serge Gainzbeur… Quelle idée saugrenue que de vouloir utiliser un labrador comme sex toy ! Cet animal n’a qu’assez peu de noblesse, son museau est très humide et il y a peu de chance qu’il procure une quelconque excitation à la dulcinée d’Alk.

Alkpote est sacrément dérangé, comme vous pouvez le constater. Mais il veut que vous en soyez sûrs, archi-sûrs et dévoile une autre facette de sa zoophilie sur Le retour de l’u2f : « On encule les ptérodactyles. » Quand il pose cette phrase, il atteint des sommets dans le genre. Les pterodactyles sont des dinosaures volants, disparus depuis soixante millions d'années. Vous admettrez que le fantasme est pour le moins étrange. Avec tout le respect que Captcha Magazine a pour Alkpote, nous lui recommandons vivement de consulter un spécialiste, car en affirmant sodomiser des reptiles ailés, il repousse les limites de la zoophilie à un degrés de folie inquiétant.

ILS EJACULENT AVANT LA CANICULE

Sortis de l’animalerie, nos amis rappeurs se dirigent vers la maison de retraite, pour se détendre tranquillement dans des vagins mis à l’épreuve du temps. Vous l’aurez deviné, les types sont gérontophiles. Pour Booba, la cyprine c’est comme le vin, plus le contenant est vieux, mieux c’est. « On te nique ta mère et ta grand mère si elle est toujours en vie », affirme-t-il crânement sur le titre Double Poney…Coucher avec une maman est un fantasme respectable -sauf dans le cas où c’est la votre-, mais pour les mamies, un justificatif est exigé. Au nom de quoi Booba, jeune, riche et bien portant, se retrouverait-il à faire le gigolo ? S’il fait des coquineries avec des femmes de 70 ans c’est de son plein gré, et uniquement de son plein gré. A voir ses clips il était difficile d’imaginer l’ourson aussi dérangé sur ce point, mais nous ne nous étonnons plus de rien. Et puis, c’est avec joie que nous constatons qu’il n’est pas nécrophile. Il ne « te nique ta grand mère » que « si elle est toujours en vie », sinon, c’est mort, il passe son tour. Pas de temps à perdre avec des champignons sur lèvres mortes, il les aime frais.

Et comme d’habitude, à votre avis qui ramène le bout de sa barbichette ? #FouinySondage la famille. Oui oui c’est bien lui, l’os géant du 78, Laouni Mouhid aka La Fouine, est une fois de plus jaloux de son confrère, et veut prouver à la terre entière que lui aussi, il a fourré de la vieille au club du troisième âge de Miami. Booba pose une condition vitale pour niquer une mamie, La Fouine ne prend pas les mêmes précautions, et certifie « on va niquer ta grand mère » parce que « ta mère est trop jeune » sur Nhar Sheitan Click…Vous pouvez constater au passage que La Fouine semble assez conscient de l’âge moyen de son public cible, 3-5 ans, ce qui fait des mamans d’une vingtaine d’années. D’après les bruits de couloirs il eût été possible de penser que des femmes d’un tel âge sont beaucoup trop vieilles pour La Fouine, mais lui certifie le contraire, elles ne le seraient pas assez. Du coup il se rabat sur des mamies, enfin « il », ou plutôt lui et ses potes, étant donné qu’apparemment, dans la banlieue sale, « on » fait ça en bande. On se demande bien où sera Hicham, où sera Toumany, et où sera la mamy…

Enfin ce temps de notre étude dédié à la gérontophilie est peut être l’occasion pour Alkpote de redorer son image. On lui connaît désormais un penchant pour es hommes, où encore pour les fossiles de dinosaures, mais les vieilles ne semblent pas le brancher plus que ça. Bon, bien sur, de temps à autres il n’a rien contre une petite gaterie à l’ancienne par un ancien, comme il le dit sur l’explicite Sucez Moi : « tu veux me pomper vieux, t’auras que ma queue à sucer ». Mais l’empereur nie toute assimilation au mouvement gérontophile dans Bande de Chiennasses. « Non vous ne me sucerez pas le gland, bande de vieillasses usées par le temps ! » C’est chose dite, Alka putain de pote de mange pas de ces pines là.

SADOMASOMUSIC

Sur le même titre en revanche, il dévoile une autre de ses pratiques sexuelles préférées, en plus de la sitophilie. En affirmant « j’te fais mouiller avec un couteau rouillé mais très affuté », le boug du 91 nous laisse admirer son penchant pour le sadisme. Dominateur et violent, il aime avoir recours à une arme blanche pour pimenter ses parties de jambes en l’air. Par dessus tout, il adore utiliser une lame bien crade. Le genre de couteau oxydé qu’on utilise pour faire tourner son tétanos. C’est cela que l’empereur affectionne, une sorte de violence sale, incarnée par cet ustensile atypique qu’est le couteau rouillé. Sûrement plus persuasif qu’une simple main, le Laguiole permet à Alk d’assouvir ses désirs sans que sa chère et tendre ne se fasse trop prier.

Mais l’utilisation d’un couteau ne suffit pas à tout le monde. La domination de certain, comme Monseigneur Mike, n’a pas de limite. Sadique à mort, il jette les armes blanches pour avoir recours au calibre. Le morceau Gangsta rap au champagne est l’occasion pour lui de laisser parler son sadisme : « Lui enfoncer un glock dans la chatte, tirer une balle à blanc » conseille-t-il fièrement. Effectivement c’est probablement une technique efficace pour obtenir ce que l’on veut d’une dame, mais en l’occurrence, il n’y a qu’un pas entre le sadisme et le viol, et Monseigneur Mike semble le franchir. On apprécie quand même la subtilité de la « balle à blanc », pour ne pas causer trop de dégâts. Certes Miky va lui endommager la chatte, mais ce sera pour la blague, pas pour de vrai. Les ovaires ne mourront pas et la belle demoiselle retrouvera très certainement ses capacités reproductives, à terme.

Un autre dominateur à tendance sadique du rap game nous arrive tout droit d’Intouchable. Il s’agit de Dry, qui profite d’une invitation de Mr You sur le son Vieille Meuf pour narguer ses compagnons de jeux sexuels : « J’vous fracasse à coups de hanches .» Le choix du verbe fracasser n’est pas anodin et traduit bien le sadisme de D.r.y, puisqu’il est, rappelons le, synonyme de mise en pièces, de destruction, dans une violence extrême. Autant dire que le mafieux K1fry n’est pas des plus doux au plumard…Il cache bien son jeu, et si même Dry est contaminé par la luxure, la perversion et les fantasmes peu recommandable, on se demande bien quel rappeur y échappera… Sûrement pas Rohff en tout cas, qui lui assume carrément son vice : le masochisme. « Flow hagrah man, complètement maso », dit il sur Dans tes yeux. Cette révélation permet éventuellement de questionner le titre du morceau… S’il aime être dominé, fouetté, souillé, ne serait-ce pas dans ses yeux qu’atterrit le liquide séminal de son compagnon ? D’autant que Rohff dans le même titre explique qu’il est éjaculateur précoce (« j’vais me branler avant pour pas cracher tout de suite »), il y a fort à parier que le mc est plutôt du genre à se faire prendre violemment sur une table. C’est bien évidemment dégueulasse, mais par professionnalisme nous ne pouvions laisser de coté cette tendance de Rohff à la soumission .

En deux articles, nous n’avons pas encore fait le tour de tous les fantasmes qui perturbent les cerveaux de nos chers rappeurs français. Mais nous trouvons déjà un bon lot de déviants sexuels, de Salif à Rohff, de Dry à Alkpote, de Seth Gueko à Monseigneur Mike et la liste n’est pas exhaustive… Gérontophilie, homosexualité, inceste et sadomasochisme sont le quotidien des rappeurs, et Captcha Magazine se donne pour mission de traquer tous les malades mentaux de la musique rap en français. Le rap français apparaît comme une maison close sans mur ni toit, où tous les détraqués sexuels s’acoquinent sans vergogne. Nous poursuivrons l’immersion, au péril de notre innocence…



  • 5 thoughts on “Les rappeurs français et leurs paraphilies (partie 2)

    1. Trés intélligent t as que ca à faire ? Je pense que c'est toi qui à une maladie mentale en plus d'un gros complexe d'infériorité par rapport aux rappeurs ! J 'espère que ton but est de nous faire rigoler ... Amuse toi bien Oncle Serge

    2. costa, ta rien d autres a faire ?
      si tu n aimes pas ne lis pas c est tout.

      bref, article tres drôle et bien écrit j ai passé un bon moment a le lire.

      merci

    3. Dans la même, ils veulent tous fucker Julie Lescaut et prétendent être le père de Rachida Dati, donc ce sont des amateurs de MILF!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *