saza

La rentrée du rap français

Lundi 2 septembre.

Jour de rentrée, les webzines balancent les interviews réalisées pendant l'été. Jo Dalton chez nous, Aketo chez l'abcdr.

Dans le même temps, Dry publie sur son compte facebook l'affiche du prochain film-catastrophe de Will Smith. Il révèle quelques minutes plus tard qu'il s'agit en fait de la cover de son prochain album, intitulé  Maintenant ou jamais, prévu pour 14 octobre. dry-maintenant-ou-jamais-cover

De son côté, Booba publie une interview agrémentée d'images inédites de son dernier Zenith, avec des questions extraordinairement pertinentes : "l'écriture est-elle importante pour toi ?". La prochaine fois, demandez-lui s'il respire de l'air.

Et puisqu'on est dans le domaine des questions pertinentes, autant y rester. Le blog du magazine "Rap&Rnb" demande à Niro "son meilleur souvenir de rentrée scolaire". Du grand journalisme. Mention spéciale à Niro, qui rend quand même le truc intéressant en racontant avoir coursé un prof avec un marteau quand il était en 5ème.

Mardi 3 septembre :

Le rap français a mis le paquet lundi pour la reprise, du coup rien à signaler mardi. Heureusement, Sazamyzy pense à nous, et annonce la 3ème guerre mondiale

Mercredi 4 septembre :

Mercredi, toujours rien à se mettre sous la dent. Un peu comme cette meuf qui en met plein la vue à tout le monde le jour de la rentrée, puis qui redevient quelconque le reste de l'année. Une fois de plus, Sazamyzy sauve les meubles, en comparant La Fouine à Israël. Extraordinaire.

 

Pendant ce temps, Booba fait son coming-out sur instagram :
boobapd

Jeudi 5 septembre :

La Fouine a eu toutes les vacances pour travailler ses lyrics. Il débarque avec une superbe trouvaille, "va niquer ta mère, c'est la fête des mères".

Complètement perdu, le mec relance le clash avec Booba, tout en copiant intégralement son clip "Bakel City Gang". Cerise sur la gâteau, il pompe également entièrement son flow, donnant l'impression d'avoir saigné Futur en boucle pendant tout l'été.
BTjo9gPCQAA9VSZ.jpg large
Évidemment, l'odeur du sang excite les médias généralistes, qui voient une nouvelle occasion de pisser sur le rap français tout en attirant un nombre certain de clics. Le Nouvel Obs contacte donc son meilleur "spécialiste des cultures ubraines" (sic). Résultat : un bon gros article de merde.

Au final, l’intérêt principal de ce clip, c'est l'analyse de Fellow qui en découle. Le mec est réactif, il balance ça quelques heures après la mise en ligne de la vidéo.

Pendant ce temps, un rappeur amateur balance un freestyle sur Skyrock, et en profite pour clasher Pierre Bellanger. La réaction de Fred Musa (qui sauve son emploi d'un coup de mute) vaut le détour.

Vendredi 6 septembre :

Fababy est grandiose. Une semaine après s'être encore auto-proclamé "boss du 93", en citant les noms de Shone, Sofiane et Sazamyzy, il tape encore plus fort : Hall Street TV révèle d'autres passages de son interview chez Rap&Rnb, dans laquelle il affirme que Booba a pris Kaaris dans son équipe car il n'a pas pu avoir Fababy. Meilleure punchline de la carrière du crane le plus volumineux du rap-game : "Comme il ne m’a pas pris, il a récupéré Kaaris, qui est dans le même registre".
tumblr_mj7kstthnT1qj80alo2_250

Vendredi, c'est le jour des sorties de clip. Kaaris balance donc un troisième extrait de Or Noir. Encore un son qui fait l'unanimité, entre les habituelles punchlines violentes de K2a, le flow bulldozer, et, pour une fois, un semblant de thème en fond. Difficile de faire plus lourd. On attend la réaction de Fababy.

Une heure après Kaaris, c'est Shay qui balance un nouveau clip, réalisé par Kevin El Amrani. Mauvais timing, tout le buzz disponible a déjà été accaparé par Houdini.

Rohff, qui en a marre de se faire tailler à chaque fois qu'il sort un clip ou un son, préfère publier son film de vacances, et regonfle un peu son égo, accueilli comme un chef d’État, chez lui, aux Comores.

Pour bien finir, c'est Sazamyzy qui conclue de fort belle manière, en faisant un smoothie avec les grands-mères de Fababy et La Fouine :

Samedi 7 septembre :

Le Roi acquitté ! Après 5 ans de procédure, Heenok Beauséjour a vu son procès pour possession d'armes annulé. Malgré une perquisition (en 2008) et quelques jours en détention (il a été relâché en échange d'une caution), la justice québecoise ne retient aucune accusation concrète. T'entends, pute ?
740225-etienne-fleury-atlas-henoc-beausejour

Bonus - ça a tourné cette semaine :

Rohff, son t-shirt Wesh Zoulette, et deux meufs en Unkut.
BTpH3CrCAAAgaTC



  • 2 thoughts on “La rentrée du rap français

    1. Ça ne sert à rien de rapporter la rentrée rap si tu es incapable de faire preuve de neutralité. On préfère une photographie de la cha... de ta m.re

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *