Young Dolph : first round draft pick + Extra Stupid Mixtape.

Rangeons d’office Young Dolph parmi les sophomores. Même s’il n’a pas encore une énorme exposition outre atlantique, le jeune rappeur de Memphis commence à se faire un nom, du moins dans le sale sud des Etats-Unis. En témoignent ses nombreuses collaborations avec des noms qui vous seront surement familiers : Juicy J, Project Pat, 8 Ball & MJG dans un premier temps, Memphis 10 affiliation. Young Scooter et aussi surtout Gucci Mane, proche voisins d’Atlanta.

Après avoir vu le nom de Dolph traîner discrètement sur les nombreuses cassettes de l’homme au cône glacé, les deux rappeurs ont finalement sorti une mixtape en commun sobrement appelée EastAtlantaMemphis. Des rumeurs ont même circulé dans les internets à propos d’une signature de Young Dolph chez Bricksquad. Même si au final, cette histoire est restée au stade de rumeur (et peut être tant mieux finalement), ça peut vous aider à évaluer le potentiel du jeunot. Rappelez-vous que Waka Flocka, Future et dans un avenir proche (sans prendre trop de risques) Young Scooter ont tous été plus ou moins mis dans le rap jeu grâce à tonton Gucci. Rentrons dans le vif du sujet : qui est-il ? D’où vient-il ?

J’ai découvert Dolph en errant sans but dans les suggestions Youtube (un job a plein temps) et en tombant sur le titre I Think I’m Sprung. Des basses plus lourdes que les fesses de Cherokee , Juicy J en LV qui rappe un puissant couplet devant une Bentley, un refrain qui rentre dans le crâne sans plus jamais vouloir sortir ... Ca parlait d’herbe, d’argent sale, avec des punchlines mongoles à souhait (le gimmick de Dolph est d’ailleurs : STUUUUUUPID), ça dansait des coudes ... Il n'en fallait pas plus. Sur la première ligne (à l’époque) de son CV figurait High Class Street Music 2. Une cassette pas exceptionnelle mais qui laissait par quelques indices, espérer du très bon à l’avenir. Dans le désordre, le street banger Gangsta (avec l’intro de son clip que je vous laisse savourer), son amour pour les polos Ralph, un son avec Drumma Boy (excellent producteur, originaire de Memphis lui aussi ), I need my medecine, un feat avec 2 Chainz (époque T.R.U Realigion) un flow nonchalant à souhait ... Et l’intime conviction que les cris insupportables de Dj Scream était finalement des douceurs pour les oreilles à côté des beuglements insupportables de Bigga Rankin (#teamNODJ).

Deux mixtapes plus tard, Young Dolph est passé de futur bon potentiel au statut d’un prétendant d’un pick parmi les 5 premiers choix de la draft. A Time 2 Kill est le projet de plus de 20 titres qui est probablement encore aujourd’hui sa meilleure ogive. Si vous voulez vous faire une idée fidèle de ce que Dolph Gabbana a sous le capot, c’est ce qu’il faut écouter en priorité. Le street single A-Plus leaké juste avant la sortie de la K7 annonçait la couleur : enchainement de titres puissants (Sky High), savant mélange entre le spectre de Memphis et la trap music moderne purement Géorgienne. Tout y passe. Apologie au statut d’auto-entrepreneur : Money Talk avec Don Trip, Money Money Money, Clientele, Booked Up avec Gucci Mane. L’addiction aux diverses drogues locales (Hella Stoned) et les histoires de rues toujours bien décrites, avec souvent, Oncle Vick comme point central : Runs Thru My Blood, Survival Of The Fittest et Linvin’ My Life. Orchestré de très près par Dj Squeeky qui signe 80% des prods, vieux mais néanmoins talentueux DJ originaire de ... Memphis.

 

Les deux tapes suivantes symboliseront la vitesse de croisière de Young Dolph. C’est solide et homogène. Blue Magic (bel hommage a Frank Lucas, d’Harlem pas de Star Wars) se verra doté d’un peu moins de prod de Squeeky et d’un peu plus de Drumma Boy. High Class Street Music 3 : Trapin Out A Mansion la dernière en date, est objectivement un niveau en-dessous malgré quelques pépites. No Sleep, Insane, Grew Up... Si Dolph n’avait cesser de crier à longueur de morceau «I should do a movie» pour je ne sais quelle raison, sa prochaine sortie ira dans ce sens : South Memphis Kingpin sort aujourd'hui chez tous les bons crémiers, et sera accompagné par un DVD disponible sur iTunes (et donc payant probablement) le 19 #YOUSMELLME ?!

 

Vous pouvez d'ailleurs retrouver toutes ces mixtapes en version NO DJ sur iTunes. Blue Magic, A Time 2 Kill, Hustler Paradise et Trappin' Out A Mansion.

Comme d'habitude, votre site favori vous livre une mixtape qui vient tout juste de sortir du four : EXTRA STUPiD MiXTAPE, YOUNG DOLH & FRiENDS. Cliquez mes jeunes, c'est gratuit et non-imposable. Vous pourrez écouter ce que peux produire Young Dolph en dehors de ses propres mixtapes et sans son "entourage habituel" : Dj Squeeky et Drumma Boy particulièrement. Entre les synthés des prods de Zaytoven et les notes de piano estampillé Speakers Knockers, vous retrouverez des featurings avec des rappeurs assez méconnus sur notre coté de la planète : Don Trip, Starlito, Peewee Longway, Scooter, Zed Zilla... STUUUUUUUPiD !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *