barabara 1

Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur que ...

C'est un concept honteusement pompé à Sofoot, mais faites comme si c'était une idée de génie. 

Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur qu'un tableau de Salvador Dali ?

#"Des cadavres ouvrant leur tombe, des serpents à six têtes sifflant à l'unisson"
#"Un soleil de plusieurs tonnes au-dessus d'un paysage lunaire"
#"Des troupeaux de dromadaires broutaient dans les prairies
Là où l'herbe avait repoussé au hasard d'un jour de pluie
Leurs pattes immenses et déformées comme sur une peinture de Dali
Ondulaient au dessus de la surface du sol dans la chaleur de l'air brûlant"

Surréalisme extrême, visions hallucinatoires, créatures déformées, symboliques morbides ... L’œuvre de Dali est une véritable plongée dans les méandres du mental d'un paranoïaque. Entre champignons hallucinogènes et champignons atomiques, BARABARA se perd dans des paysages trop torturés pour être tout à fait réels, mais trop criants de vérité pour n'être qu'imaginés. Marécages à l'odeur de souffre et d'ammoniaque, créatures démoniaques, cadavres ouvrant leur tombes ... à mi-chemin entre les marais du Mordor et les plaines de Red Dead Redemption Undead Nightmare, le monde parcouru par Le Barbouze pue la mort, la désolation, et le chaos. Tout y est étiré, déformé, comme un voyage au Pays des Merveilles, Frank (Donnie Darko) en guise de lapin, et Church (Simetierre) en guise de Chat du Cheschire.

le-visage-de-la-guerre-salvador-dali

Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur qu'un film porno ?

#"Quand la docteur m'a remis sur pieds, moi j'ai pu la mettre à quatre pattes"
#"Moi je suis le meilleur ami de la femme et toute ma vie tourne autour d'elles"
#"Je fais l'amour même par terre, pas que dans des beaux draps"

Parler d'échanges de fluides corporels dans la musique, c'est délicat. On tombe rapidement soit dans le vulgaire, soit dans le mielleux. Alors bien sûr, dans un cas comme dans l'autre, si c'est assumé et bien fait, il n'y a rien à redire. Mais savoir aligner des propos crus et explicites sans pour autant tomber dans le caricatural, ça relève du funambulisme. Inspiré par Gainsbourg -comme d'autres rappeurs avant lui-, BARABARA vous le dit avec une ferveur quasi-religieuse : "aimez-vous les uns sur les autres". Sa quête d'équilibre mental, d'amour entre les peuples, et de compréhension du monde, est rythmée par les battements de cœurs et les visions de culs, comme un arrière-plan ne quittant jamais la scène. Si cet EP était un film -et il n'en est pas loin-, les différents modèles alimentant PostBadBitches défileraient une à une à califourchon sur l'acteur principal, et le CSA verrait d'un mauvais œil la diffusion du moindre extrait avant minuit. Alors, plutôt que d'aller souiller ton historique internet d'une recherche mêlant ass, booty et beauty, délaissant ton imaginaire et préférant des angles de caméra aussi prévisibles que vus et revus, embarque dans cette histoire fantastique. Entre pensées abyssales et rêveries atmosphériques.

9

Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur qu'un billet à bas-prix sur EasyJet ?

#"Territoire Samburu, guerriers à la peau rouge
Désert de sel de Chalbi, dans cet espace, plus rien ne bougeait"
#"D'temps en temps on croisait un homme armé d'une kalachnikov
Parfois une famille entière abritée sous une bâche plastique"
#"Quand je suis remonté dans l'autobus on était au bord de l'asphalte
Au nord du 50 ème parallèle près d'une cafetaria
Une indienne micmac était dans le bus et un atikamek
Un clebs qui traînait dans le coin était couché devant ma fenêtre"

"EasyJet a transformé l'industrie de l'aviation en Europe, en proposant des vols abordables pour tout le monde. En éliminant toutes les choses inutiles, et en contrôlant soigneusement nos frais d'exploitation, nous avons réussi à vous proposer les meilleurs tarifs, souvent à une fraction du prix proposé par d'autres compagnies aériennes. En règle générale, nos tarifs augmentent à mesure que la date de départ se rapproche. Plus tôt vous réservez, plus vous avez de chances de bénéficier des meilleurs tarifs. Alors, réservez dès que vous le pouvez !"
Ou alors, lancez l'écoute d'Il était une fois le Barbouze. Il a transformé l'industrie du tourisme, en proposant un voyage gratuit pour tout le monde. En distillant un nombre incalculable de références géographiques, et en décrivant soigneusement chaque recoin traversé, il a réussi à vous proposer un un périple incroyable, sans même bouger de votre fauteuil. Son tarif n'augmente à aucun moment, puisque cet EP est entièrement gratuit. Mais plus tôt vous l'écoutez, plus tôt vous avez des chances de vous envoler en sa compagnie !"
C'était un message de l'industrie du tourisme du Barbouze.

big_boobs_airfare

Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur que l'amour ?

#"Y'a plus d'amour, y'a que du désir"
#"Un peu d'amour n'a jamais fait de mal à personne"
#"Un peu d'amour ne m'aurait pas fait de mal ouais je le confesse"
#"Dans l'amour invisible,  dans la haine indicible"

L'amour. Sentiment indéfinissable qui inspire toute forme d'art depuis la nuit des temps, régissant les rapports hommes/femmes, se traduisant sous toutes formes, du platonique au pornographique, et dérivant aléatoirement vers la haine, le désir, la vie, l'indifférence, le bonheur. L'amour est un engagement envers l'être aimé, une exigence envers soi-même, une promesse faite à ses propres illusions. L'amour est contrainte et liberté, utopie et dystopie, rêve et cauchemar. Il était une fois le Barbouze n'est rien de tout ça. Pas de fausses illusions, juste un discours désabusé, un bilan de fin du monde. Pas d'engagement éternel, juste 8 titres, une petite trentaine de minutes, que l'on peut écouter puis oublier, ou relancer une, deux, dix, cent fois. A l'envie, sans la moindre condition. Pas de rêve, juste le court espoir d'un monde meilleur, où l'être humain serait autre chose qu'un esprit mort dans un corps vivant, et où l'ethnocentrisme ne serait qu'un mot compliqué inventé par des sociologues libéraux. Il était une fois le Barbouze est meilleur que l'amour, parce que l'amour, au fond, personne ne sait vraiment ce que c'est.

1346195964383_7419172

Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur que la schizophrénie ?

#"Elle m'a demandé si je connaissais le salopard qui m'a fait le coup
Bien-sûr que j'ai rien dit j'allais pas balancer mon double"

#"J'étais là dans le vide à faire des dessins dans le sable
Et dans ma tête se baladait un samouraï avec son sabre"

#"Le soleil avait fini par surchauffer mon lobe frontal
Et mon cerveau baignait dans un liquide à 40 degrés
Le Samouraï transpirait dans son armure et son attirail
Et juste au-dessus de son casque je voyais des flammes brûler"

#"Je suis la moitié d'un salopard et la moitié d'un gentleman"

#"Mes désordres bipolaires, et dans le miroir, ma sale gueule"

La schizophrénie est un art. Une perception du réel qui n'est pas celle du commun des mortels, une vision déformée d'un monde déjà pas bien net. La schizophrénie entraine parfois des troubles dissociatifs, une pathologie qui se manifeste par des personnalités multiples. BARABARA, l'homme qui se mue en rappeur -ou peut-être l'inverse-, et son double, un Samouraï qui se prend pour un Yakuza -à moins que ce ne soit le contraire-. De Robert Louis Stevenson à David Fincher, le double est une source d'inspiration sans limites, et si comparaison il doit y avoir, le Samouraï qui œuvre dans l'esprit du Barbouze se rapproche plutôt du monstrueux Mister Hyde que du nietzschéen Tyler Durden. Et pourtant -attention, spoiler à suivre-, comme le héros de Fight Club, le personnage principal de cet EP met fin à l'existence de son double en se tirant une balle dans la tête. Happy ending !

Il etait une fois le barbouze

______________________________

Bonus gratuit :

Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur que La Force du Nombre ?

Parce que Fababy pue la merde, clairement.

(j'avais prévenu, c'est gratuit)

 

2 thoughts on “Pourquoi 'Il était une fois le Barbouze' est il meilleur que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *