rimk

Les 5 hors-séries de Rim'K sont + intéressants que toute la discographie de ton rappeur préféré

 

rimk

On pourrait résumer un peu trop facilement les 5 hors-séries de Rim'K à "cagoules, armes, et drogue". Pourtant, en 5 clips, le tonton du bled a exploré 5 ambiances toutes radicalement différentes, en parcourant la moitié du globe, et en racontant trois fois plus de choses que dans toute la discographie de ton rappeur préféré. La preuve :

Episode 1 : Cac 40

L'ambiance du clip : Étendues de sable à perte de vue et gratte-ciels au milieu du désert, balades à dos de chameaux ou le cul posé dans une Lamborghini ... "Tout le monde rêve de Miami, nous on ira à Abu Dhabi"

Le détail qui fait la différence : Une statue d'Al Capone II. Pas le fils du célèbre gangster chicagoan, mais un cheval qui a remporté pas moins de 17 millions de francs en courses. Un détail pour l'auditeur de rap, mais un gros clin d'oeil pour le mordu du PMU.

La guest-star du clip : L'apparition furtive d'un sosie de Easy E.

La punchline qui t'enterre : En fait, y'en a plein. Ma préférée, c'est "j'ai appris à mon épouse à se servir d'un calibre 12", mais "le plus petit de ma team baisera la fille de Poutine" est très efficace aussi. On retient aussi "J'ai baisé tous les flashs de Paris, maintenant j'ai besoin d'un chauffeur", ou "L'argent c'est comme un glaçon, ça se met au frais ou ça fond".

Présence d'armes dans le clip : Oui
Présence de liasses de billets : Oui
Présence de cagoules : Oui
Présence de drogue : Oui
Présence de gros gamos : Oui
Présence de gros terma : Bah non, c'est Rim-K

Episode 2 : Avec le recul

L'ambiance du clip : "Je regarde le ciel qui s'assombrit" ... Parfaitement en adéquation avec le morceau, le clip en noir et blanc, sur fond blanc, avec voiture noir, veston en cuir noir, veuve en noir, et masque à gaz noir.

Le détail qui fait la différence : La prod de Wealstarr, le mec qui est notamment à l'origine de ça et de ça. Oui, il est doué.

La guest-star du clip : Jean-Marc Mormeck. Et si tu le croises dehors, t'es mort, mec.

La punchline qui t'enterre : "On a tellement rendu ouf les rents-pa qu'on aurait mérité l'orphelinat". Surtout ce mec là.

Présence d'armes dans le clip : Non, mais à 1'50 Rim'K mime de tirer à la kalash avec ses mains, donc ça compte quand même
Présence de liasses de billets : Non
Présence de cagoules : Un masque à gaz, ça compte comme une cagoule, chipotez pas pour si peu.
Présence de drogue : On peut supposer, étant donnée la présence d'un chimiste et de plein de fioles, mais peut-être que le mec prépare juste un café.
Présence de gros gamos : Oui
Présence de gros terma : Bah non, c'est Rim-K

Episode 3 : Vitryo de Janeiro

L'ambiance du clip : Après l'égotrip ambiance grosses liasses et gamos de l'épisode 1, et l'introspectif épisode 2, place à l'ambiance brésilo-festive pré-Coupe du Monde, quelques semaines avant la grande dépression auriverde.

Le détail qui fait la différence : Le mec dans les commentaires youtube qui a cru que la vidéo était tournée à Dreux. Et croyez-moi, y'a pire que lui.

La guest-star du clip : Bah les favelas brésiliennes, forcément.

La punchline qui t'enterre : "Le rap français me fait chier, comme les vieux, j'écoute RMC, au calme". Rap-game Jean-Jacques Bourdin.

Présence d'armes dans le clip : Oui
Présence de liasses de billets : Non
Présence de cagoules : Oui, dans tous les sens. Tout le monde en porte : femmes, enfants, blessés dans l'ambulance, et même les bouchers-charcutiers.
Présence de drogue : Non.
Présence de gros gamos : Oui
Présence de gros terma : Bah non, c'est Rim-K

Episode 4 : Rachid System Awards

L'ambiance du clip : Quatrième volet de la série, et quatrième ambiance différente. L'oranaise Cheba Zahouania au refrain, un véritable hymne à la débrouillardise blédarde, et un clip qui joue exclusivement sur l'humour.

Le détail qui fait la différence : Le clip est rempli de détails super marrants, il faut le regarder dix fois pour n'en louper aucun, mais reconnaissons que le coup des Air Max en carton est assez extraordinaire.

La guest-star du clip : C'est le genre de clip 100% guests : Malik Bentalha, Franck Gastambide, Redouanne Harjane, Anouar Toubali, Melha Bedia ...

La punchline rigolote : "Ma mère m'aurait bien vu à la place de Rachid Arab".

Présence d'armes dans le clip : Non
Présence de liasses de billets : Non
Présence de cagoules : Non
Présence de drogue : Non.
Présence de gros gamos : Non
Présence de gros terma : Bah non, c'est Rim-K

Episode 5 : Mafiosi

L'ambiance du clip : Dernier hors-série en date, Mafiosi renoue avec le coté égotrip du premier volet, mais en ajoute une couche sur le coté sombre et dur. Le clip est magnifique, tout en slow-motion, avec une grosse ambiance crapuleuse. On regrette presque que ça ne dure que 4 minutes. Lancez un crowdfunding pour un long-métrage, on mettra des billes.

Le détail qui fait la différence : La grimace de AP à la fin du clip, extraordinaire. Un acteur est né, Broadway a trouvé sa nouvelle coqueluche.

La guest-star du clip : Tony Musulin, Yvan Colonna, Sandra Paoli, et tous les autres name-droppés du morceau.

La punchline qui t'enterre : "Elle m'demande combien j'm'appelle", "j'viens de loin comme un Roumain", ou encore le magnifique "tu t'voyais déjà en ML, tu reçois ta notif : refus de DML" ... y'en a pour tout les gouts.

Présence d'armes dans le clip : Oui
Présence de liasses de billets : Oui
Présence de cagoules : Oui
Présence de drogue : Oui
Présence de gros gamos : Non
Présence de gros terma : Bah non, c'est Rim-K (pour les chipoteurs, oui, y'a bien une meuf, mais elle a le bon gout de rester habillée le temps du clip, c'est assez rare pour qu'on le souligne)



  • One thought on “Les 5 hors-séries de Rim'K sont + intéressants que toute la discographie de ton rappeur préféré

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *