titrebadbuzz_0

La mare du rap : un site de merde qui fait du buzz de merde pour un public de merde

Depuis le succès en France du Gorafi -ersatz de l'américain The Onion et descendant indirect de l'Os à moelle-, les sites parodiques pullulent et se multiplient, en véritables cellules cancéreuses du net. Pire : ils se spécialisent. Après les pastiches généralistes, voici venir le temps des parodiques consacrés au sport, aux jeux vidéos, et -comme si le game ne se caricaturait pas suffisamment lui-même- au rap.

L'info parodique, quand elle est bien amenée, peut-être drôle, voire hilarante. Un dialogue du Blavog, pour un amateur de rap français, c'est le truc le plus drôle du monde. L'essentiel étant que dès la première ligne du billet, on sait où pose les pieds : de la pure fiction (même si chaque article contient un bon gros lot de vérités). Pour reprendre l'exemple du Gorafi, qu'on aime ou pas l'humour et le style du site, il suffit d'un coup d’œil pour comprendre qu'on est dans la parodie pure. Et même sans y faire attention, le contenu des articles est suffisamment grotesque pour que l'on évite de le prendre au sérieux. Alors bien sur, ça n’empêche pas quelque benêt (ton oncle sur facebook, par exemple) de tomber dans le panneau. Mais le but premier n'est jamais de tomber dans le trollisme pur et dur.

Le souci vient donc de ces sites qui présentent l'information inventée de toutes pièces avec premier degré et aplomb. Si la parodie n'est pas faite dans le but de rire, ce n'est plus de la parodie, mais du mensonge. Voila où vient se placer La mare du rap.

Pour qui n'a pas eu la chance de subir la crédulité de ses contacts sur les réseaux sociaux, présentons rapidement ce site de merde, crée par Anne Aunimousse, une meuf de 45 piges, fan de Mathias Cardet. Bon, pourquoi pas, peut-être que moi aussi, à 45 piges, je perdrai encore mon temps à écrire de la merde sur le rap. Bref, Anne a commencé à faire parler d'elle sur le net avec sa série de vidéos "Hitler parle du rap français". Entre nous, c'était franchement marrant. Mais le buzz appelle le buzz, et elle a donc voulu lancer son blog, sur le thème "Gorafi du rap". L'idée n'est même pas mauvaise, d'autant qu'il y a vraiment matière à faire, étant donnée la gueule du rap-jeu hexagonal. Le très, très gros  problème est que la majeure partie des articles de La mare du rap ne sont pas du tout parodiques. Jouant à fond la carte du premier degré, sans le moindre trait d'humour, les articles publiés sont pour la plupart présentés comme s'ils étaient complètement véridiques.

Certains billets se rapprochent pourtant de ce que devrait être un site réellement parodique : Alkpote n'arrive pas à soigner son syndrome Gilles de la Tourette, Lacrim se fait encore pirater, ou Kool Shen prépare "le premier album posthume d'un artiste vivant", c'est clairement parodique, et dans l'esprit de ce que devrait être un faux-site d'infos. Mais La mare du rap, ce n'est pas que ça. Le dernier billet en date, "Future regrette son feat avec Kaaris", n'a rien de drôle. Le titre est très sérieux, tout comme le contenu de l'article. Et forcément, nombreux sont ceux qui tombent dans le panneau.

1893 retweets .......
1893 retweets .......

Kaaris qui pompe tout sur Lil Reese et Chief Keef, relan de clash avec Booba, tout est là pour créer un bon gros buzz de merde. Avec un peu de chance, il va même y avoir un démenti, et là La mare du rap aura atteint le but suprême de son existence : faire parler. Une stratégie qui a déjà fonctionné il y a quelques semaines, avec l'article "Lino n'a jamais écrit ses textes". Toujours très premier degré, le billet tourne beaucoup, et le moindre quidam dépourvu d'un brin d'esprit critique se laisse prendre au piège. Lino reçoit des insultes, ses fans sont déçus, et tout le monde parle -en bien, un peu, et en mal, énormément- de La mare du rap. Mais que l'on ne s'y trompe pas : le public, extrêmement crédule et surtout très fainéant quand il s'agit d'aller vérifier une citation, est loin d’être innocent.

Je connais déjà la réaction des auteurs de ce site de merde à la lecture de mon article : un sourire satisfait, et la sensation d'avoir réussi quelque chose en écrivant de la merde mensongère. Cet amour du buzz, très dans l'air du temps, très morandiniesque, a tout de même quelque chose de clairement scatophile : "plus vous me chiez dessus, plus je me sens exister". "Plus vous m'urinez dessus, plus j'ai l'impression d’être important."

Aimer se rouler dans la merde quand on a 18 ans, pourquoi pas. C'est le temps des aventures, des expériences, et de la découverte de soi. Mais Anne ... Ma soeur, t'as 45 berges. Il serait temps de faire quelque chose de constructif.



  • 10 thoughts on “La mare du rap : un site de merde qui fait du buzz de merde pour un public de merde

    1. C'est censé être un article parodique ou bien? Si non votre site c'est tout autant d'la merde, l'auteur de cet article est une merde et surement les lecteurs aussi du coup... 😉

    2. Pour avoir lu pas mal d'articles parodiques présents sur le net, je ne trouve pas que ceux de la mare du rap diffèrent dans le principe. Par exemple dans le contenu du papier sur Future faut quand même être stupide pour pas voir l'ironie de la chose. Y'a qu'a voir les réactions par rapport à l'article, beaucoup se sont marré. Après bon, tout le monde n'a pas le même humour et y'en a qui peuvent le prendre pour argent comptant mais ça arrive partout : cf le couteau "Nabilla" de Ikea. Même avec le blaze du mec qui a fait le montage sur la photo, plein de couillons sont tombé dans le panneau...mais tout de même. Il est pourri votre article les gars ^^

    3. En même temps Captcha reste le seul site ou les auteurs peuvent dire ce qu'ils pensent de qui ils veulent EN VRAI,comme le Blavog avec leurs fictions hilarantes(si si) bref no one can do it better,le seul truc que vous pourriez envier à cette mare du rap c'est la stabilité de leur WordPress,faudrait p't'être penser à kidnapper leurs programmeurs...

    4. Le site est marrant. Les fakes obvious sont toujours un bon moyen de troller. En fait je pense que c'est ce qu'est t'es en train de faire "Anne Aunimousse", je peux pas croire que toi Genono, être intelligent, tu sois passé à côté. L'histoire de Matthias Cardet (pour ceux qui ne le connaitraient pas : minable chien chien de Soral qui a fait le buzz avec un bouquin de chiotte dont il est crédité comme auteur) pue le sensationnel fake.
      Bref, tu m'a bien eu Genono, j'y ais cru au papi bougon

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *