a13g

A 13 : 'Swangin purple sur bitume jurassien'

a13Pas besoin d'être originaire de Houston pour faire luire les chromes, garnir de musique son coffre et ralentir les beats. Arnaud Demougeot alias A 13 est un des plus parfaits exemples. Il fait parti de la petite caste hexagonale obnubilée par le choppin' US sudiste qu'on aime parfois accoupler avec la rime gauloise. C'est au cœur de son Jura natal que notre jeune homme exécute d'une main experte ses 'Purple Mixes', influence diffuse transformée en hommage conscient aux maîtres texans du 'chopped & screwed'. Devenu ingrédient alpha de générations entières d'auditeurs, de rappeurs et producteurs, le mode screw s'invite ici dans un climat de sérénité country au pays de la pipe et des diamantaires de Saint-Claude.

Ci-joint l'interview d'A 13 sur fond inflammable, non pas du hood, mais des sèches prairies battues par le vent étouffant d'une journée d'automne.

dsk

1/ D'où vient ce blaze A13 ? Tu es né à proximité de la nationale ?

(rires) Non pas de rapport avec l'autoroute, si j'avais choisi un nom d'autoroute j'aurai pris A39, celle là est près d'où j'ai grandi et avec le numéro de mon département (Jura), je ne sais même pas si l'A13 existe ...

En ce qui concerne mon blaze, c'est une évolution par rapport à mon précédent nom de scène. Je me faisais appeler "13 ans" quand je rappais avec Lil'2004. C'est psychanalytique, ça vient d'un blocage que j'ai fait à cet âge là. En fait, je suis resté bloqué sur le truc pendant pas mal de temps !

Ensuite, ce nom ne me correspondait plus, mais j'ai conservé le 13 et le A. Pour moi, c'est important d'avoir des chiffres et des lettres dans un blaze hip hop, ne serait-ce que pour faire une phase avec l'émission télé ! Le chiffre, c'est surtout pour faire comme les grands (Andre 3000, 2 Pac, E 40 ...) en y ajoutant une lettre pour faire encore et toujours comme les grands (A Wax, Bun B, Pimp C ...).
Pour en revenir aux autoroutes, j'aime vraiment ce qu'a réalisé Kraftwerk jadis, surtout cet album qui s'appelle Autobhan (autoroute en allemand), peut être qu'inconsciemment ça a eu une influence.

autoroute

2/ Ta ville de résidence ?

Je vis à mi-temps sur 2 villes : Lyon et Annecy, une ville pour le travail et une pour la vraie vie.

3/ Les premiers attouchements avec le genre screw datent de quand?

Le tout premier doit dater de 2005 avec l'album Bâtards Sensibles de TTC qui avait été Screwdé par DJ Raze. A l'époque je pensais qu'il y avait un problème au niveau du son, je ne comprenais pas du tout ce genre de musique .

J'ai vraiment commencé à comprendre et à apprécier en 2006 quand un ami m'a fait écouter Mike Jones et Three Six Mafia. On swangait dessus en allant à la plage ... J'ai usé jusqu'à la corde les mp3 du Who is Mike Jones en double album avec la version S&C.

Avant 2004/2005 je n'écoutais quasiment pas de rap, j'écoutais de la musique à base de guitare et de gens habillés en noir, mais déjà dans ce que j'écoutais j'étais pas mal attiré par la musique lente, notamment par le DOOM. Bref, certaines personnes se sont rendu compte qu'écouter Black Sabbath en cassette sur un walkman avec des piles un peu consumées, c'était un vrai bon trip ! Du coup, ils se sont mis à jouer de la musique très lente, je pense entre autres à un groupe comme Monarch! par exemple.

4/ Rappeur et producteur favoris ? Au hasard : Mike Jones ?

Mike Jones était un génie, et le retour qu'il essaye d'opérer (ou non, je ne connais pas ses ambitions) me fait presque de la peine. Bref, ses nouveaux sons sur son soundcloud ne me font ni chaud ni froid. J'ai commandé The American Dream de Mike Jones, avec le DVD, ce film ou il joue sa vie... J'suis curieux de savoir si quelqu'un d'autre a vu le film car je n'en ai plus aucun souvenir à part qu'il est vendeur dans un bouiboui de poulet frit qui s'appelle Frenchie ...

En ce moment j'écoute essentiellement 3 rappeurs : Kevin Gates, A wax et Young Dolph. Il faut que je me penche un peu plus sur le cas Beat King, lequel pourrait vite faire partie des 2 catégories évoquées. Je n'ai pas encore eu le temps d'écouter la tape de King avec Gangsta Boo, mais je sais déjà que ça va me plaire.

Je ne retiens pas le nom des producteurs (honte à moi) mais les producteurs qui sont derrière Slim Thug font un taf qui me plait beaucoup, DJ Mr Rogers et les autres … DJ Burn One, lui aussi me régale.

En ce qui concerne les producteurs français, je ne peux pas ne pas parler de Monsieur Dela. J'étais en cours avec lui à cette époque où je n'écoutais pas du tout de rap, alors que lui s'apprêtait à sortir le premier projet de Butter Bullets. Ça a été une rencontre très importante. Il était tellement différent de tous les gens que je connaissais. Ce gars avait un site internet avec des images de 'spinners' (jantes chromées). Il me parlait des dents en or et de tout l'attirail rutilant qui va avec, je ne comprenais pas grand chose mais je découvrais un nouveau monde que je comprends infiniment mieux maintenant.

En France toujours il y a Frencizzle, qui a commencé à bosser avec Lil'2004, et qui actuellement produit pour Chief Keef. En Belgique, il y a le notoire Dave Luxe.

sidi

5/ Avec quel quidam désirerais-tu bosser en tant que collaboration/production ?

Je ne me pose pas de questions à ce sujet, je fais vraiment ça pour le kif. Je ne me projette pas. Je fais ça au coup par coup, si je bloque sur un titre et que je pense qu'il peut bien rendre en mode Screw, je m'y mets sur le champ.

S'il y a une coopération qui s'est bien déroulée, c'est celle avec Moïse The Dude. Dans mon coin, je pensais que ce serait cool de screweder un de ses sons ... et il me l'a demandé juste avant que je franchisse le pas d'un MP sur twitter. J'ai bien aimé ce qu'il a fait avec le Vol.1, ça change radicalement de ce que je peux entendre en français, c'est plus habile.

J'ai ralenti quasiment tous les sons de Lil'2004 quand je suis entré dans le biz avec lui. J'étais là sur quasiment tous les enregistrements, sur toutes les scènes, pour lui c'était naturel de tout ralentir ! Il était bon, le salaud !

J'ai des remix avec une trentaine d'écoutes seulement. Comme celui de Dustin Prestige par exemple alors que pour moi il est aussi bien réalisé que celui du feat. de French Montana sur FU de Miley Cyrus qui a plus de 12000 écoutes ... Je n'ai jamais rien fait de spécial pour que l'un ou l'autre aient plus d'écoutes. J'ai uniquement apprécié ces 2 titres à leur juste et même valeur, je les ai ralenti avec la même recette … Ensuite, le mystère vient du fait qu'un titre est plus tapé qu'un autre dans les moteurs de recherche.

6/ Tes références gauloises en terme de choppin' & ralentissement ? Ocho Puccino ?

Je ne le connais pas ... En Francophonie, il y a DJ Raze (il est Suisse), sinon je connaissais de nom d'1dx, mais je ne parlerai pas de référence non plus le concernant. Je n'écoute pas ce qu'ils font en particulier. J'écoute de la musique toute la journée sur mon lieu de travail, mais vu que c'est une boutique, un lieu public, il m'est impossible de balancer du Screwed & Chopped à longueur de temps. Je ne suis pas sur que ce soit très vendeur dans le coin …

scr

7/ DJ Screw ou OG Ron C ?

Pour moi c'est Michael 5000 Watts ! C'est grâce à lui que j'ai clairement découvert le truc. L'album de Mike Jones en version S&C, oui, c'était bien lui qui était aux manettes.

Il y a peu, j'ai passé une commande chez Swishahouse afin d'acquérir la tape "Houston" de Slim Thug en S&C. Sinon, j'ai reçu le double vinyle de DJ Screw qui accompagne Houston Rap Book (de Peter Beste et Lance Scott Walker) en version "Deluxe". En fait, je n'écoute pas spécialement de truc 'old school', du coup je n'écoute pas énormément DJ Screw … Autant j'écoute OG Ron C, autant j'écoute DJ SoufKak que tu m'as fait découvrir il y a quelque temps.

8/ Quel est pour toi le 'Screw Mix' ultime, le truc parfait, tous producteurs confondus ?

Je n'ai pas de vraie réponse à cette question, du coup je pense à Screw de grisou de Jocelyn Anglemort.

9/ Futurs projets ? Un EP ? Une fondue savoyarde ? Raconte ...

J'aimerai trouver le temps de screwder le dernier album d'A wax. Je pense aussi regrouper quelques uns de mes 'screw mix' et en faire un ZIP à télécharger, une tape avec une couverture violette ! (rires) J'ai également trois ou quatre titres que j'aimerais bien rapper, mais il faut du temps et j'en manque cruellement.

J'ai un texte qui est une chanson d'amour naïve sur Houston, le genre d'amour prude que t'as quand t'as 8 ans et que tu es amoureux d'Indra, ben là c'est similaire sauf qu'ici c'est pour une ville … A l'instar de Fat Nick, j'en ai un autre qui parle de bouffe...

Screw Mix 'La Liste' :

1- Lil'2004 - 1tropscrewed

2 - Beyonce - Htown

3 - Riff Raff - I Can Tell Story

4 - Dustin Prestige - I am Legend

5 - Miley Cyrus feat French Montana - FU

6 - Moïse the Dude - The Du The Dude

7 - A Wax - 40 Dollars

 

 

a13g

2 thoughts on “A 13 : 'Swangin purple sur bitume jurassien'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *