Soviet-Rap-vol2-bis-1024x1024

Rap Woyska Records | L'émergence du rap russe en Allemagne

Le site Hip-Hop Reverse, partenaire de Captcha Mag, a rouvert ses portes en début de semaine. Pour l'occasion, on vous propose de lire cet article de Squale Sadique, fondateur de HHR, et d'écouter Soviet Rap Vol.2 (et éventuellement réécouter le Vol.1)

Au début des années 2000, une génération de rappeurs russes émigrés en Allemagne donne naissance à un nouveau genre : le « battle rap russe », un mélange d'égotrip, de clash et de gangsta rap. Ce mouvement de rappeurs russes d'Allemagne a été articulé en grande partie autour du label indépendant Rap Woyska Records, fondé par les rappeurs 1.Kla$ et Czar. Czar et 1.Kla$ sont tous deux nés en Russie dans les années 80 mais ont déménagé en Allemagne en 1995-1996, peu après la chute de l'Union Soviétique. Dans sa jeunesse, Czar est fortement influencé par le groupe de rock Красная Плесень (« Moisissure Rouge »), ce qui explique sans doute son style un peu chanté et récité. Ils se lancent dans la musique ensemble, en 1998, le nom d'artiste de Czar est alors M.Mecker et tous deux rappent exclusivement en allemand.

En 1996, Constantin Ponomarev, lui aussi né en République Socialiste de Russie au début des années 80, emménage en Allemagne, dans la ville de Koblenz. Dès l'école élémentaire, il joue de la guitare basse dans des groupes scolaires et en grandissant, il rejoint le groupe de rock Seven days left, dont le nom est inspiré du film de Verbinski Le Cercle. Constantin se démarque de son groupe, il cherche une alternative au rock et choisit par hasard le rap. En 2003, il rencontre le rappeur Dron et ils enregistrent un premier morceau en commun. Plus tard, ils fondent ensemble le groupe Syndikat qui accueillera aussi des rappeurs tels que Draven, D.1.S et Hooligan. Dans un premier temps, Constantin choisit comme pseudonyme Kozz Porno.

En 2000, 1.Kla$ et Czar gagnent un concours et remportent la somme de 2000 euros, ce qui les pousse à se lancer professionnellement dans le rap. En 2002, ils rencontrent un premier succès avec le projet Weiss-Blau-Rot (blanc, bleu, rouge, les couleurs du drapeau russe), mais leur notoriété se imite à l'Allemagne, ils sont totalement inconnus en Russie et dans l'ex-URSS. Cela va changer à partir de 2006, après la sortie du morceau Как Гитлер (« Comme Hitler »). La même année, il sort son premier album solo, Сукины дети (« Enfants de putains »), qui lui permet d'être exposé dans tout le pays. Certains de ses morceaux atteingnent le million de vues sur internet, ce qui relève alors de l'exploi en Russie. En 2007, il sort deux projets qui vont bouleverser tout le rap underground russe : Хуй в рот styles (« Bite dans la bouche styles ») et son album commun avec Czar Твою мать (« Ta mère »). Peu de temps après, Czar rencontre le rappeur Schokk, ainsi que les groupes Syndikat et Ginex.

Dimitri Hinter, plus connu sous le nom de Schokk, est né en République Socialiste du Kazakhstan. Son père était allemand et sa mère juive, pour cette raison ils déménagent en 1996 en Allemagne, dans la ville de Bamberg. Dimitri y restera jusqu'en 2012, puis il déménagera à Berlin. En 2007, il rencontre Czar sur Myspace et ils sortent ensemble le morceau Два удара (« Deux coups ») : c'est son premier morceau en russe. Il entre dans le label de A.Kla$ et Czar, Rap Woyska Records et en 2008 on lui propose d'entrer dans le label Optik Russia, qui est parrainé par le célèbre rappeur allemand Kool Savas. La même année, il rencontre le rappeur Oxxxymiron avec qui il entame une collaboration soutenue.

1.Kla$
1.Kla$

En 2007-2008 éclate un clash qui est encore aujourd'hui considéré comme le plus important de l'histoire du rap russe. Beaucoup de rappeurs ont eu l'occasion d'émerger à l'occasion de ce clash, notamment Kozz Porno du groupe Syndikat. Tout commence avec le morceau du rappeur Dessar intitulé Comeback : « Retourne plutôt à l'école élémentaire [il s'agit d'un jeu de mots car en russe 1.Kla$ se prononce comme le premier niveau de l'école élémentaire, équivalent du CP], et apprends à lire / Des phrases toutes simples où il n'y a pas le mot salope / Je sais que ça ne sera pas facile, mais essaye quand même ». 1.Kla$ ne réplique pas immédiatement, mais Czar et Schokk sortent à leur tour un morceau intitulé Gayssar. Dans le morceau Не рэппер (« Pas un rappeur »), Kla$ intervient pour la première fois. En tout, le clash se sera étalé sur près de 17 morceau dont 13 sont adressés à Dessar. Il prend fin avec la sortie d'un morceau de Syndikat et Schokk intitulé С 8 мартом (« Joyeux 8 mars »).

En 2008, Syndikat sort sa première mixtape, Syndikat Mixtape volume 1, et la même année le groupe sort Syndikat Mixtape volume 1.2, sur laquelle on trouve de nombreux featurings avec Dandy, NG, СД, N1k et Buhoi. Cependant cette deuxième mixtape est la dernière du groupe, Draven quitte le Syndikat avant sa sortie et en 2009 le groupe se sépare définitivement. Kozz Porno entamme alors sa carrière solo. En 2008-2009, il se brouille avec beaucoup de rappeurs, notamment Schokk et Czar ; il entre peu à peu dans une phase de dépression. En 2009, il participe à la compilation Optik Russia – New Russian Standart, sur laquelle il place le morceau Kozz = Beef.

Lors d'une fête, 1.Kla$ frôle l'overdose et c'est son ami Sacha qui meurt, pourtant une rumeur persistante court sur internet selon laquelle le rappeur aurait décédé. En 2008, il sort son unique clip intitué NRS sur lequel on retrouve Schokk et le rappeur allemand I.G.O.R. Il annonce aussi la sortie de son album Sieg Kla$ mais la sortie est décalée de plusieurs mois, entre temps le projet fuite sur internet, ce qui réduit énormément les ventes. Après la sortie de l'album, il reste silencieux pendant près d'un an puis en 2010 Schokk quitte Rap Woyska Records et annonce que 1.Kla$ a pris la décision d'arrêter le rap. Czar termine seul l'album Твою мать 2 (« Ta mère 2 ») et malgré les difficultés techniques rencontrées le projet rencontre un succès inespéré et figure parmis les albums les plus appréciés du rap russe sur un certain nombre de classements. Ce succès n'entamme par la résolution de Kla$, même si en 2013 il sort une collaboration avec Czar intitulée Gazprom qui figurera dans la tracklist de Phantom, l'album de Czar.

En 2009, Schokk entamme une collaboration avec le groupe de musique folklorique allemande Kellerkommando [] et enregistre des collaborations avec les rappeurs russes T1One [] et СД []. Après avoir quitté Rap Woyska Records, il fonde avec Oxxxymiron et Vania Lenin le label Vagabunds. Le label entamme une tournée en ex-URSS intitulée Октябрьские события (« Evènements d'octobre ») en référence à la révolution russe d'octobre 1917. Le 9 juin 2011, Schokk sort la mixtape Operation Payback et 9 jours plus tard le premier projet de Vagabunds est diffusé, une net-tape intitulée То густо, то пусто (« Parfois plein, parfois vide ») qui contient en tout et pour tout deux morceaux et deux remix. En 2011, le label entreprend une deuxième tournée mais pendant un concert privé dans un appartement à Saint-Pétersbourg, le rappeur Roma Zhigan [] fait irruption dans la salle avec 10 hommes armés et masqués qui passent Schokk à tabac et le filment en train de présenter ses excuses à genoux.


Peu de temps après, Oxxxymiron abandonne Vagabund et Schokk prend un nouveau départ en adoptant un nouveau nom d'artiste, Dimi Ya [].

Kozz Porno de Syndikat sort son premier album sous son nom d'artiste actuel, K.R.A., le 18 juillet 2010, il s'agit de Строго вверх (« Droit vers le haut »), un projet de 15 pistes sur lequel apparaissent des rappeurs comme Dron, Hooligan et Mr. Fm. Il a lui-même produit la quasi-totalité de son album avec un Akai MPC1000 et Apple Logic. Il explique son changement de nom de la manière suivante : « Au moment où je préparais mon album, je me suis rendu compte que ça nécessitait quelque chose de plus, quelque chose qui sonne mieux ou qui convienne mieux. Et là, la mythologie antique m'a aidé. » En effet, K.R.A. sont les premières lettres de Kratos, nom d'une divinité grecque de la Puissance, de la Force et du Pouvoir. Par la suite, il sortira deux autres albums solo, Kozz (a) Nostra en 2013 et HMR (Heavy Metal Rap) en 2014.

En 2013, Czar sort aussi son album Phantom, il n'a pas abandonné le rap et vit en Allemagne dans une villa que des rumeurs prétendent achetés grâce aux bénéfices d'un fructueux trafic de drogue. 1.Kla$ a quant à lui tenu sa parole et n'a pas tenté de revenir au rap. Malgré sa défection inexpliquée alors qu'il était à son apogée, il reste une légende du rap underground russe qu'il a marqué à jamais. En l'espace d'à peine quatre projets, il a révolutionné la direction que ce dernier avait pris par des phases telles que « je ne crois pas en Dieu mais en ma queue » et a élevé dans son sillage toute une génération de rappeurs.

Soviet-Rap-vol2-bis-1024x1024

TÉLÉCHARGER SOVIET RAP VOLUME 2

Tracklist

1 – Intro – 1.Kla$ & Czar

2 – Wieder da – 1.Kla$ [De nouveau là]

3 – Настоящий воен – Ginex [Combattant authentique]

4 – На войне как на войне – K.R.A. [A la guerre comme à la guerre]

5 – HRS (HolzRussenSlang) – Schokk

6 – Meine Hunde – 1.Kla$ & Czar [Mes chiens]

7 – Adelheid – KellerKommando & Schokk

8 – Короли Хардкора – Czar featuring Artures [Les rois du hardcore]

9 – Vagabund – Schokk

10 – Почему – 1.Kla$ [Pourquoi]

11 – Жизнь одна – I.G.O.R. featuring Tork [Une seule vie]

12 – Мы больше улицы – Syndikat [On est plus grands que la rue]

13 – Outro – I.G.O.R. featuring Jules

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *