JMnOZ

Si les exactions de l’État Islamique étaient des chansons de rap français ...

C'est certainement un article de très mauvais gout, mais m'obligez pas à ressortir ma chronique de l'album de Joke.
Je tiens par ailleurs à me désolidariser tout de suite de moi-même, au cas où.

HjGV9

Si les exactions de l’État Islamique étaient des chansons de rap français :

 

Quand Al Baghdadi a proclamé le califat, rolex au poignet - Ouais ouais (Booba)

"Les négros ont la haine, j'ai le prix d'une Clio sur le poignet"

L'attaque de Charlie Hebdo : J't'emmerde (MC Jean Gab1)

La déclaration de guerre, l'attaque que tout le monde attendait à un moment ou à un autre, mais qui choque tout de même le monde par sa violence, notamment à cause de l'attitude complètement impitoyable de l'auteur. Cette action fera date, au point qu'on en parlera encore une décennie plus tard, et permettra au joli monde des Bisounours de s'unir contre un ennemi commun.

L'attaque de l'épicerie casher - Boucherie casher (Seno)

Ok, celle-là elle est facile.

Quand Abou Tak Tak a dit "Tu sais, j'te kiffe, Rachida" (Enquête Exclusive) - Scarface (Booba)

"Elle me répond que de toute façon un négro comme moi ne l'intéresse pas
Qu'un gars comme moi l'utilisera, lui fera la misère et la délaissera
Je ... Je ne comprends pas
Pourquoi elle me dit ça j'vais pas lui faire à la DSK
J'ai même pas la gueule de l'emploi"

Quand Daesh a piraté le site de Vélib - Les rappeurs sont des chattes (Alpha 5.20)

Rappeurs ou djihadistes, même combat : on est dangereux, on a des armes, on tue des gens ... mais on s'en prend à des pompes à vélo.

Quand L'EI a détruit le musée de Mossoul - L'arrivée de la trap en France

rapgonetrap

Un point de non-retour, la mort définitive de tout ce qui a rapport à la connaissance, la science, la littérature, ou même le simple fait de savoir accorder un participe passé correctement. Et surtout, la preuve que l'on peut vivre tout à fait normalement avec un maximum de 3 neurones. "On n'aime pas lire, on n'aime pas quand les petits frères ont des bonnes notes à l'école, et surtout, on regarde jamais Arte."

Quand le gouvernement français à mis en place un numéro vert - Ghetto Guet Apens (Escobar Macson)

"Coupe le doigt aux poukaves coincées entre le 1 et le 7"

Quand Al-Qaïda a publié un communiqué dans lequel il condamne les actions de l'EI - Freestyle "Il a accouché de sa propre fin" (Kaaris)

Quand un super-méchant donne de la force à un méchant un peu underground, ça donne un véritable monstre incontrôlable, qui se retourne contre son grand frère, fait peur à tout le monde, et trouve l'équilibre parfait entre le grand public fasciné par cette violence qui lui parait si lointaine, et les cailleras, attirés par tout cet attirail guerrier et cette puissance complètement impitoyable.

Quand l'EI a exécuté un homme parce qu'il avait mis tomates et concombres dans le même panier - Bande de chiennasses (Alkpote)

"Lèche mon concombre et mes citrouilles"

Quand on apprend que l'EI possède 3 avions de chasse de type MiG-23 - L'homme au bob (Gradur feat Migos)

L'association énergique d'une entité militaire ultra-violente et de trois avions hyper-rapides, qui non seulement représentent une arme de guerre impressionnante, mais surtout, prouvent un véritable changement de catégorie : désormais, on est face à un vrai poids lourd, capable de lier des alliances à l'étranger.

Quand Slate affirme que l'EI forme des soldats à partir de 6 ans - 1er pocheton (SarcellesLite)

Que vous vouliez encore faire les cons à 35 piges, ok. Mais les gars, regardez, vous engrainez des gamins dans vos délires. Prenez vos responsabilités, à un moment donné. Vous avez des petits frères, vous avez pas envie qu'ils finissent comme vous, à parler de kalachnikovs H24 et à considérer les femmes comme des esclaves sexuels.

BONUS : la réalité rejoint la fiction

fiction

 

Merci à tous, bon lundi, et bonne semaine.



  • One thought on “Si les exactions de l’État Islamique étaient des chansons de rap français ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *