cover (1)

Ransom - Mike Will Made It

QvdnN4L

Le clip de Choppin' Blades vient tout juste de sortir. Pour les retardataires, cette chanson provient du dernier projet de Mike Will : Ransom, sorti dans un mois de décembre dernier très généreux en bons projets.

Sans surprise, Riff Raff est drôle dans n'importe quelle situation. Ici, en vendeur douteux de voitures d'occasion, toujours aussi fluorescent. D'ailleurs, depuis son album Neon Icon, on n'avait pas entendu le White Wesley Snipes rapper aussi bien. La prod de Mike Will y est surement pour quelque chose. Comme ce qu'il fait de mieux, Jody Highroller parle de faire ses courses sur Mars, de sirop, fait des références à des joueurs NBA (personne ne fait ça mieux que lui) et évidemment, donne de l'amour aux jantes énormes dont raffolent tous les rappeurs. La présence du jeune Slim Jxmmi (la moitié de Rae Sremmurd, le groupe aux noms les plus imprononçables du game) prouve une nouvelle fois que ces gosses sont talentueux, sacrement précoce et très bien encadrés -qu'on aime ou pas leur musique. La voix de Slim pousse les murs à la fin de la plupart de ses couplets.

Si vous ne l'avez pas déjà fait, je vous conseille vivement d'aller jeter une oreille sur Ransom. Sans refaire son parcours intégral (le reportage de Noisey Atlanta épisode 9 explique ça très bien), le jeune producteur d'Atlanta a vraiment explosé aux États-Unis, et est considéré a juste titre comme un des meilleurs en activité, malgré la rude concurrence.

Dans Ransom il se place en chef d'orchestre, et sculpte lui-même l'architecture du projet : les productions, le choix dans les regroupements des différents artistes, tout a -semble-t-il- été étudié au millimètre pour livrer un produit fini de très bonne qualité, avec une variété d'univers et d'artistes. La liste des invités est logiquement prestigieuse. On retrouve donc ses deux nouveaux poulains (No Type, No Flex Zone). Habilement il a envoyé Swae Lee aux cotés de Future, et ce n'est peut être pas innocent. Par certains aspects, Swae Lee partage des atouts communs avec son ainé : un bon sens du refrain et une voix assez atypique. Le résultat donne Drink On Us, une chanson hypnotisante. Ajoutez à cela un banger de Juicy J (Don't Trust) (best rapper alive) iLoveMakonen (Swerve) Future et Young Thug (California Rari) et Migos (l'excellente In My Hands) ce projet peut aussi permettre de découvrir quelques artistes moins exposés. Mention spéciale pour le très mongol Game For Lame de Bankroll Fresh, qui use les cervicales.

Si vous êtes client de rap américain mais que vous n'avez ni le temps ni l'envie de creuser pour trouver des bons morceaux, je vous recommande vivement l'écoute de ce projet tant il est dense et homogène. Aussi, si vous ne connaissez pas le travail que fourni Mike Will c'est une parfaite porte d'entrée pour découvrir ses talents de producteur et de directeur artistique. Typiquement une mixtape qu'on fait tourner de bout en bout. Du travail propre et gratos : consommez. Cliquez pour télécharger.

One thought on “Ransom - Mike Will Made It

  1. J'aime beaucoup ce que fait Mike Will sur les projets où il apparait mais SON projet, j'ai vraiment pas accroché. A part quelques morceaux(les singles sortis surtout) j'ai eu l'impression que tous les morceaux étaient identiques...
    L'intro de Ransom, par Big Sean est en version longue sur le dernier album de Sean. peace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *