1.originale

Alkpote à La Boule Noire | Du miel, des inédits et des invités de luxe

Alkpote qui hurle « sucez » sur disque, c’est très bien, mais Alkpote qui hurle « sucez » en live, c’est encore mieux. Vendredi, il était en concert à La Boule Noire, accompagné d’une dizaine d’invités franchement prestigieux, et d’un public imbibé d’alcool. Pour ma part, comme je suis un mec responsable, j’ai embarqué avec moi le petit frère de ma femme.
Avec une bonne heure de retard sur l'heure annoncée -ce qui, il faut le dire, m'a bien arrangé-, l'arrivée de DJ Weedim sur scène a suffit à faire entrer en fusion les premiers rangs. Pas le temps pour les préliminaires, une minute plus tard Alkpote était sur scène, annonçant la couleur avec un "J'vous prends dans toutes les positions, jouissez pendant l'introduction". Public évidemment hyper réactif, qui règle son niveau de décibel sur le niveau d’obscénité des rimes : plus c'est salace, plus les murs tremblent. Alk l'a bien remarqué, et enchaine avec le titre Frissonnez et cette mesure mythique "même si t'es musclé tu peux te faire dépuceler le cul par des petits pédés qui font que s'branler comme des curés".

alk live 1

La Boule Noire est une petite salle, mais les fans d'Alk sont de véritables fanatiques. Ils connaissent la moindre rime à la virgule près, hurlent sans arrêt, et n'attendent pas qu'on leur dise de lever les bras en l'air pour le faire. Rien à redire là-dessus : 100 fans d'Alkpote font plus de bruit que 1000 fans de Booba. Il y a d'ailleurs un truc assez marrant avec le public d'Alkpote : il est très majoritairement blanc. Une situation qui s'est parfaitement illustrée quand, au milieu du concert, Alk s'est lancé dans un périlleux "Y'a des tunisiens dans la salle ?". Chou blanc, auf wiedersehen. Pour rattraper le coup, il a alors tenté un "y'a des algériens, des marocains ... ?". Même silence gênant. Dans un genre de genki-dama maghrébin, il a alors tenté le tout pour le tout, avec un "y'a des Nord-Africains dans la saaalle ?". Les quelques quidams aux lointaines origines kabyles, et deux-trois mecs qui voulaient faire plaisir à l'Empereur, ont poussé un cri timide. Visiblement, Alkpote a plutôt bien retenu la leçon, puisqu'il ne s'est pas lancé dans un "y'a des meufs dans la salle ?". La Boule Noire, vendredi soir, c'était 100% de couilles, 0% de mélanine.
Du côté du show, il faut reconnaitre que c'était tout de même assez minimaliste. Un DJ, deux cameramens, et Alkpote au milieu. Vraiment rien de fou, mais le public qui vient voir ce type de concerts ne s'attend pas à des effets de lumière incroyables, et à voir son rappeur favori changer 8 fois de tenue comme Beyoncé. Pas de chorégraphies, forcément -d'ailleurs Alkpote ne bouge pas énormément sur scène, mais il n'en a franchement pas besoin. Le légendaire Géant Vert s'amuse avec son public, prend même parfois le temps de discuter avec, répond à chaque fois qu'on l'interpelle entre les morceaux, et tire une taff de verdure de temps à autre. Il s'adoucit la gorge avec du miel, aussi.
A défaut d'avoir construit un véritable show à l'américaine, avec flammes, projecteurs, et écrans, Alkpote a gâté son public avec une liste d'invités absolument faramineuse. D'abord, un Demon One méconnaissable, avec grosse barbe, lunettes noires et capuche en aluminium, accompagné de son fils. Ensuite, et je les cite certainement dans le désordre chronologique, Zesau, Tunisiano, Infinit -venu balancer un featuring inédit-, Idjil, et, gros plaisir, Tige la Rafale. On m'a raconté après le concert que ce dernier avait disparu du game ces dernières années parce qu'il était en prison en Algérie. J'ai pas eu de confirmation, mais en tout cas il n'a rien perdu de son flow dingue. Ensuite, Sidisid, évidemment, était là, pour un enchainement Chiens / La Crise / Prêt pour la guerre pas piqué des hannetons. Bon, pour le premier titre, son micro était super mal réglé, donc on a absolument rien entendu de son couplet. Mais le coeur y était, et puis on a vu sur sa tête qu'il se donnait à fond. Comme le micro était réglé normalement pour les deux titres suivants, on a vraiment pu apprécier l’alchimie Alk-Sidi, avec La Crise et Prêt pour la guerre qui fonctionnent incroyablement bien sur scène.
Mais le vrai grand bonheur de la soirée, c'était le passage de Vald. Déjà, parce qu'il a pris le temps de traverser toute la salle pour venir me saluer avant le show, et que j'ai apprécié cette marque de respect. Ensuite, parce qu'une fois en feat avec Alk sur scène, on a vraiment eu l'impression qu'il réalisait un rêve de gosse. On sait que le garçon est un grand, grand fan d'Alkpote et qu'il connait tous ses titres par coeur ... Faire "Meilleurs lendemains" avec lui a dû lui faire sacrément chaud au coeur. Se tenir sur scène aux côtés de son idole ... le mec était heureux, affichait un vrai sourire de gamin, c'était beau.

alk live 2

Y'a aussi eu ça :

Du côté des absents, aucune tête d'affiche de chez Neochrome. Alk dédicace quand même 25G "de là où il est", et répond au public qui réclame Katana, son ancien compère de l'Unité de Feu : "gros bisous, beaucoup d'amour pour Katana. Des calins pour Katana ! D'énormes calins pour Katana !". Une belle manière de dire que malgré la séparation des chemins, l'amitié et la reconnaissance restent. Alkpote n'est qu'amour, mais ça, vous le saviez déjà. Joe Lucazz non plus n'est pas monté sur scène, et c'est assez étonnant puisque je l'ai croisé en sortant de la salle. "Mais pourquoi t'es pas monté sur scène, Joe ?". "On a pas eu le temps de s'organiser, c'est de ma faute, j'aurais du m'y prendre plus tôt". Bon, pour la petite histoire, il m'a aussi et surtout confirmé que ses prochains projets étaient en bonne voie ... enfin, s'il trouve le temps de s'organiser.
Comme je vous l'ai déjà dit un peu plus haut, Alkpote ne s'est vraiment pas foutu de la gueule de son public, et le show a duré autant que possible. Un autre inédit de l'Orgasmixtape 2 ("j'vous laisse le temps de sortir vos portables si vous voulez filmer"), pas mal de vieux titres qui font plaisir à tout le monde (Chambre de torture, Bande de putains, L'Empereur), des titres un peu plus récents ("Désanussage, Liberté d'Expression, Mongoldorak), et tous les extraits déjà divulgués de l'Orgasmixtape 2 (Introduction, Tourbillon, Au top de ma forme, et Meilleurs lendemains). Au bout d'un moment, il a même fallu que les videurs de la Boule Noire insistent auprès d'Alk pour qu'il veuille bien mettre fin à sa représentation. Il a conclu en rappelant une bonne dizaine de fois la date de sortie de l'Orgasmixtape 2 (le 11 mai 2015) : "faites quelque chose de bien dans votre putain de vie, achetez ce CD ! Faites quelque chose de bien dans ma putain de vie, achetez ce CD !"
Pour conclure, Alk est resté une bonne petite demi-heure avec ses fans à l'extérieur de la salle après la soirée, à faire des photos et à faire semblant de ne pas trouver super relous tous ces mecs bourrés. Pour ma part, j'ai continué ma route avec Sidisid, Kevin el Amrani (réalisateur de la plupart des clips de Butter Bullets), Krampf (le mec qui a fait les animations géniales du clip de Tourbillon -et qui avait certainement pris de la drogue) et Julius, le réalisateur du clip Vald x Alk. Et le petit frère de ma femme, qui, comme moi, semblait dépité par tous ces blancs bourrés et/ou défoncés. Joe Lucazz, lui, est parti direction Pigalle, mais ça ne nous regarde pas.
Pour ma part, vous n'en avez certainement rien à foutre, mais pour cause de travaux sur les voies, je n’ai pas eu de train pour le retour, et j'ai fini dans un bus de nuit, à ronfler, la tête enroulée dans mon écharpe. Deux heures de trajet pour arriver jusqu'à Mantes la Jolie. Mais ça valait le coup.

alk live 3

PS : les photos de l'article ont été volées sur instagram et twitter parce que je suis trop un ratpi



  • 3 thoughts on “Alkpote à La Boule Noire | Du miel, des inédits et des invités de luxe

    1. ça fait des mois, peut etre même années que j'arpente ce site que j’apprécie beaucoup au passage. Peu de site mélange zombies, nazisme et rap, il faut soulever... Bref je viens de m’apercevoir que Genono est de MLJ ! Rien que pour ça je valide encore plus ce site, moi qui habite le 27 et qui y traîne souvent ( souvent Breval d'ailleurs) je pensait etre le seul du coin a connaitre Metek, Zekwe ect en tout cas tres bon taf, et longue route a vous !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *