ob_75a860_00-hostile-96-front

A quoi pourrait ressembler un Hostile 2016 ?

1996, année de naissance d’un label mythique du rap français : Hostile Records. Comme première carte de visite, une compilation déboule dans les backs avec une tracklist composée de groupes cultes : les X-Men, Lunatic, Arsenik,  la Clinique ... Conscient que ce disque a marqué les esprits, le label décide de réitérer 10 ans plus tard, avec cette fois,  une nouvelle sélection d’artistes plus où moins en vue dans les années 2000 : Mac Tyer, Diam’s, Soprano, Médine ...

Nous voilà donc en 2016, et la logique voudrait qu’une nouvelle compile sorte pour marquer les 20 ans du label. Seulement, cela semble improbable pour trois bonnes raisons :

  • - Les compilations ne sont plus tellement un format à la mode
  • - Sortir un cd de rap avec une grenade sur la pochette risquerait d’exciter à nouveau des champions.
  • - Une troisième compilation signerait la fin d’une trilogie, et on le sait, les troisièmes épisodes sont toujours à chier.

Mais sait-on jamais, un illuminé pourrait se décider à relancer un Hostile 2016 lors d’un obscur brainstorming cocaïné. Parce que compilation et rap ne font plus bon ménage ces dernières années, et qu’il vaut mieux éviter des naufrages programmés, prenons les devants, sans oublier de mélanger les univers et les notoriétés -faut bien vendre-, et en réunissant réunirdes artistes qui ont, ou qui vont marquer la décennie 2010.

Piste 1 : Kaaris

Qu’on le veuille où non, Or Noir restera un des albums marquants de son époque, qui sera encore écouté dans 10 ans. Si on est vicieux il faudrait refoutre Bizon en prison le temps de l'enregistrement du morceau, histoire de se reprendre une intro avec une haine aussi pure et géniale.

Piste 2 : Vald

Enchainement cocasse,  des artistes en faisant succéder à Kaaris un gars qui a posé une longue épitaphe sur la trap en France. Ce qui est évidemment génial avec Vald c’est que personne ne sait jamais à quoi s’attendre -surtout si le titre est clippé- et que DJ Weedim soit à la prod tant l’alchimie entre ces deux blancs est parfaite.

Piste 3 : Despo

Je te vois déjà en train de prendre ton air «ouais mais il y étais déjà en 2006 c’est pas très hip hop ça », mais ton argument tombe à l’eau, étant donné que D.O.C est présent sur les deux premières compilations. Et puis, faut pas se fâcher les cousins c’est que de la musique.

Piste 4 : Nekfeu

Un mec qu'on aime pas trop, mais il serait cruel de ne pas sélectionner un rappeur qui vient de passer la moitié de sa carrière à name-dropper tout ce qui touche de prés ou de loin les années 90. Et puis, accordons-lui le mérite de rendre nerveux Claude Guéant, ce qui est carrément respectable, sans compter sa prestation aux Victoires de la Musique.

hostile2006

Piste 5 : Guizmo

La porte est ouverte pour un ancien de 1995, alors autant y aller franco et donner sa chance au rappeur de Villeneuve la Garenne. Déjà, parce qu’il a eu la bonne idée de quitter très tôt le groupe, et ensuite parce qu'il faut bien reconnaître que depuis son émancipation, il s’améliore de projet en projet.

Piste 6 : Jul

« -Papy ! Papy !  C’était quoi la musique que vous écoutiez quand tu étais jeune ?
- Regarde cette vidéo mon enfant, tu vois cette reprise improbable, ce playback qu’il continue de jouer même quand ce n’est pas sa voix, et les musiciens qui se font chier derrière ?
-Oui, c’est marrant papy, mais c’est pas possible que …
- Il a fait minimum 100 000 ventes sur ses 4 premiers albums, soit plus que tout le roster Def Jam France sur la même période.
- Ha ... tu as du vivre une époque géniale, Papy.
- La meilleure de toute, c’était le bon temps. »

Piste 7 : DFHDGB

Le groupe s’est autoproclamé « NTM des années 2010 » chez l’abcdrduson, et on ne va pas se mentir, on a encore du mal à trouver le dénominateur commun. L’acronyme, peut-être, ainsi le « Supreme Nique ta Mère » s’est transformé au fil du temps pour devenir « Des Faux Hipsters et Des Grosses Bites ». Étant donné qu’ils proclament qu’ils sont meilleurs que tous les rappeurs actuels, il est légitime de leur laisser l’occasion de le prouver dans une compilation grand public

Piste 8 : Alkpote

Il faut faire vite, parce qu'un jour il finira par prendre sa retraite. Bon, depuis qu’il l'a annoncé, il n’a jamais été aussi productif, mais c’est évidemment un rappeur, ne lui demandons pas d'être cohérent. Et puis, malgré sa notoriété moindre en comparaison avec les autres artistes de la sélection, tous ces rappeurs savent bien qui est leur daron.

Piste 9 : Zekwe

Ce n'est un secret pour personne,  Zekwe Ramos et Alkpote sont en froid. Une immense tristesse pour le rap français, qui condamne tout espoir de nouvel album commun Neochrome -d'autant que Zekwe a quitté le navire entre-temps. C’est dans une optique de pacification que l'on invitera les deux artistes sur Hostile 2016, avec une prod de Marty Mc fly sous forme de reprise d'un classique.

Piste 10 : Shone

Depuis la retraite prématurée d’Alpha 5.20, le rappeur de Clichy-Montfermeil est devenu la tête de proue du Ghetto Fabulous Gang. Avec plusieurs projets à son actif et les deux excellents volumes de M.D.R.G, Shone mérite sa place dans cette compilation ... à condition qu'il accepte d'associer son image à celles d'autres rappeurs vu que tout le monde semble être son ennemi.

hostile 1996

Piste 11 : Dosseh

Dosseh est un de mes rappeurs préférés, et c’est donc avec une mauvaise foi digne du marseillais que je suis, que je m’efforce à me convaincre que ses dernières sorties chez Def Jam ne m’ont pas déçu. Mais au fond de moi, je suis comme Rocky dans Creed, je n'ai plus la force d’y croire, et je ne veux plus combattre. Enregistrer loin des studios de Def Jam serait une manière de prouver qu’il est encore capable de sortir des fulgurances.

Piste 12 : MHD

Jusque là, Hostile 2016 est un disque plutôt sombre, et absolument pas festif. Etant donné que la musique est-parait-il- faite pour danser, autant sortir le grand jeu et inviter un mec capable d'inventer un mouvement de danse à chaque nouvelle vidéo. Difficile de se faire un avis définitif sur ses qualités de rappeur étant donnée la non-discographie du bonhomme, il est à coup sûr le challenger parfait de cette compilation.

Piste 13 : Flynt

Avis personnel, Flynt est le meilleur MC de Paris. Le pur marseillais que je suis ne peut que s’incliner sur la façon dont il valorise sa ville sur ses deux albums. Booba et Rohff se sont pris la tête pour rien, le vrai hymne de Paris vient du 19.

Piste 14 : PNL

Certainement LE groupe de rap des années 2010, et même si on ne doit pas trop décerner ce genre de titre trop vite, Le monde Chico rentre facilement dans le panthéon des meilleurs albums rap français. Et puis, n’oublions pas que ce sont les héritiers de Lunatic, leur place sur un Hostile 2016 est donc toute trouvée. Et puis, remettre une couche sur la corrélation PNL/Lunatic me permet surtout de faire chier les cons d’amener ma transition vers le bouquet final de cette compilation.

Piste 15 : Un featuring bordélique Rohff / Ali / Rim K / Booba

Et oui ! Le coup de force de cette compilation, Rohff ressortira sa pelle pour enterrer la hache de guerre, et nous offrir un featuring improbable qui nous permettra de dire que oui, l’esprit Hip Hop existe. Parce que si finalement ce titre génial écrit « pour ceux qui se torchent de la main gauche et de l’eau » n’est jamais sorti officiellement à cause d’une sombre histoire de droits sur Le Crime Paie, il serait temps de boucler la boucle avec un son de réconciliation -en invitant aussi Ali, pour le fun et l'esprit Coubertin.



  • One thought on “A quoi pourrait ressembler un Hostile 2016 ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *