sddsdd

Ring et Rap en quelques clips

Les 2 meilleurs ennemis du rap français, à savoir Rohff et Booba, ont toujours été d’accord sur un point : que le rap est comme un sport de combat, et que la défaite n’est pas une option. Ces 2 derniers pratiquants justement des sports de combats sont les mieux placés pour faire la comparaison.

Mainte fois les rappeurs ont faits références à des grands combattants : Lino (100 Rounds) et Kery James (le nom de son album « Muhammed Alix ») faisant référence à Joe Frazier, et qui a aussi sorti un son s’appellant « Mormeck », ou encore le défunt Sean Price qui appela son dernier album « Mic Tyson ».

Ici, nous allons vous montrer une dizaine de clips où les rings sontles pièces maitresses du décor.

Babass Escobar – Ville feuj

Pas la peine de demander d’où vient ce rappeur, tout est dans le titre du clip. Extrait de sa (très bonne) mixtape « Brulé dans l’ame » sorti en 2009, ce clip contient tout ce qu’on aime : des armes à feu, des cagoules, gilets par balle, compet’, tronçonneuse, et toutes une équipe s’agitant sur un ring, tout ça sous une face B de « Andrenaline Rush » de Twista. Que demander de plus ?

Medine – Lecture Aleatoire

Extrait de « Table d’Ecoute » (2006), on peut voir Medine rappait sur un ring de boxe parsemé de vynil d’albums de rap français, et son ombre frappait dans un sac de frappe pendant qu’il recite ses textes. Avouons, il y a de l’idée là. A noter le caméo de Lino, Kery James, Lord Kossity et Jacky Brown.

50 Cent – Hustle Ambition

Premier single de la bande originale du film « Get Rich Or Die Tryin’ », on peut voir 50 allait bicrave la substance durant un combat de boxe clandestin, sous le rythme du sample magnifique de « I Need You » de Frankie Beverly & Maze. Ce son est vu comme un veritable tube à l’époque, et le film (semi-) autobiographique était alors très attendu, et impose le G-Unit comme une veritable plaque tournante.

Sazacorbac – La Gouinezer

Cousin de Sazamyzy (Grand Banditisme Paris), ce jeune lyonnais clippe ce diss track contre La Fouine, où il est en train de marbré son sosie (très ressemblant) sur un ring (et ce dernier fait aussi ce qui ressemble à une caricature de pole danse sur un sac de frappe). Et c’est très rigolo.

Kamelancien – Danse De Guerrier

Ancien acolyte/protégé de Rohff, sa carrière en plein ascension, Kamelancien balance un clip où se mêle capoeira (apparemment) et combat type MMA dans un cage, tout ça dans un gymnase municipal. Ce qui est regrettable est que Kamel autorise les coups bas. Pas très fair play tout ça.

Mac Kregor – Les enfants terribles

La moitié de Tandem sort le premier clip annonçant son street album « Carthasis ». Mis à part que le son soit d’une lourdeur incontestable, voir un policier se faire piégé jusqu’à finir dans une cage, dans un combat à mort et se faire marbrer comme il faut, réchauffe mon petit cœur. Ses propos ne regardent que ma personne.

Z-ro – My Money

J’ai déjà beaucoup parlé de Z-Ro (dans 2 articles, plus précisément), mais comme on voit un ring, c’était un bon prétexte pour poster le clip, j’en dirais donc pas plus, à part regardez.

John Cena – U Can’t See Me

Comment ne pas parler de cet homme mi-catcheur mi-rappeur, et qui a traumatisé toute une jeunesse à cause de ce son qui faisait guise d’entrée avant ses combats ?

Pastor Troy – Dopeboy

Bon, on voit pas de ring mais ça fait toujours plaisir de voir Pastor Troy se pavaner avec sa ceinture de champion, comptant les liasses de billets avec 2 bad bitch et parlant de poudre blanche.

Mele Mel VS Willie D

Là c’est pas un clip, c’est pour de vrai. Willie D des Geto Boys et Melle Mel du grouge Grandmaster Flash & The Furious Five c’était affronté dans un match de boxe en 1992 à l’occasion du MTV Fight. Je ne vous dis pas qui a gagné, il n’y a qu’à cliquer.

Moon’A – Ovoc

La rappeuse du 94 se met à rapper à coté de mec qui font du sparring. Ne me demandez pas pourquoi elle parle de Louboutin et de ladyboy, trop occupé à admirer sa plastique de rêve.

Sofiane – SAVASTANO

11éme episode de #JeSuisPasseChezSo, le théme (???) est l’un des persos les plus important de Gomorra. Je ne vois pas le rapport, mais juste voir Sofiane avec une ceinture de champion (qu’il mériterai, entre nous), un biberon et l’écouter savaté la prod comme il sait le faire en vaut largement le détour. A noter qu’il sort un projet en Janvier 2017, si tout ce passe bien. Espérons que la PJ de Versailles ne le pette pas sur Insta en attendant.

Moral de l’histoire : la violence dans le rap n’est pas que lyrical mais peut être aussi visuel (je parle comme une âme sensible, je m’en excuse). En tout cas, faites du sport et écoutez du rap, parce que rapper en boxant, ça a l’air un peu compliqué.

img_5584



  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *