IMG_20170307_225415

Deeper Than Math : les sciences dans le rap

Depuis quelques années, on remarque une baisse du nombre d’élèves choisissant de s’orienter vers une filière scientifique, privilégiant les filières plus orientées vers la professionnalisation afin d’être plus apte à affronter le monde du travail. D’après des chiffres de 2013 (c’est loin mais c’est tout ce qu’on a pu trouver), 1 élève sur 4 passes un bac S, mais seulement 25% choisit de continuer de poursuivre des études scientifiques. Vous allez me demander quel est le rapport avec le rap, ne vous inquiétez pas, j’y viens…

Les rappeurs diplômés sont nombreux, malgré ce que pensent certains hurluberlus, mais le cachent ou le glorifient très rarement. Les plus connus sont Ekoué de La Rumeur, Kaaris, Kalash Criminel, Youssoupha, Ninho, Cochise de la Mafia Trece (de son vrai nom Serge Money, devenu avocat et ayant son propre cabinet), Al Peco, Juicy P, et j’en passe…

Seulement voilà, on remarque ici qu’aucun de ces rappeurs n’a passé un bac S, ils sont tous bacheliers littéraires ou d’économies. Ce qui est étonnant car, comme le rappel Babarr, rappeur de Toulouse, la plupart des gens sont nulles en maths, sauf quand il s’agit de compter les billets.

Ici, nous allons donc vous démontrez que les rappeurs aiment plus les sciences qu’ils ne vous le font croire.

SCH – Liquide (feat. LaCrim)

Extrait du désormais incontournable premier projet d’SCH « A7 », Lacrim lâche un couplet nerveux comme il sait le faire. Ce qui nous intéresse c’est qu’il mêle les arithmétiques au destin funeste de l’un de ses ennemis ou mauvais payeurs : « Des semi-automatiques, des putes en talon, te niquer ta mère, fiston c’est la thématique, si j’te fume, ça fait un de moins, pas besoin de mathématique ». Bah si, quand même les soustractions c’est la base.

 

Kaaris – Tu Me Connais

On avoue qu’on a eu du mal à choisir une seule phase tellement l’album « Or Noir » est truffé de références aux arithmétiques, mais rappelons que la géométrie est très importante aussi. On a donc jeté notre dévolu sur « j’vais les prendre en abscisse et en ordonnée ». A savoir âpres s’il parle d’un polynôme du second degré ou autre…

 

Kekra – Je Gere

Troisième volet de la série de mixtape « Freebase », le justicier masqué de Courbevoie par dès le début du premier couplet dans des allitérations finement menées en reprenant aussi les cours d’SVT datant du collège (ou lycée, pour certains) pour nous rappeler comment déterminer la localisation d’un épicentre : « Le reste j'm'en bats les couilles même s'ils bouffent les pissenlits par la racine, racine carrée d'l'épicentre, Physique, mathématiques, gros le séisme est puissant ». Cette phase sera le meilleur aide-mémoire (ou anti-sèche) que vous pourriez avoir.

 

The S – BlackOut #1

Membre du collectif XVBarbar, The S se lance en solo avec une série de freestyles appelés BlackOut. Et ce premier clip, produit par Izii Tiime (qui a fait la prod de « On Arrache la route » de PPros et Niro) nous ramène directement dans les TP de Physique-Chimie, avec derrière des scientifiques en pleine séance de saponification. Par contre, attention aux yeux, ça va très vite.

 

Kaotik – Triangle

Originaire de Chanteloup-les-Vignes (78), le groupe Kaotik (composé de Wahed et Lasmi) sort le mois dernier leur second clip, extrait d’un futur projet à venir que l’on vous parlera surement une fois sorti. On vous prévient quand même, la référence au triangle n’a absolument rien à voir avec la franc-maçonnerie, n’en déplaise à Masta-Ex Killuminaty.

 

Douma – Tout est carré

Peut-être le rappeur le plus talentueux de Grigny (actuellement), membre du groupe Bangladesh Goon Mafia, et cousin de Kalash Criminel, Douma frappe très fort avec son premier solo « Tout est carré », devenu son gimmick pour nous dire que le plan se passe sans accroc comme Hannibal Smith. Récemment repéré par Daimolition pour sortir une série de freestyle appelé Gourou, on vous conseille de suivre de près.

 

Dika - #Youleuh Episode 3 (feat. Soldat, Graya, YL & Dibson)

Petite escale du côté de Marseille, avec Dika du label 13éme Art, qui s’entoure de Soldat de la Guirri Mafia, Graya, YL et Dibson pour le 3éme volet de #Youleuh. Tout ça pour nous dire implicitement qu’il est chimiste que si ça paye « On t’kill de suite, on t’fait une p’tite frappe avec 2 kil’ de sucre, 1 kil’ de pure, moi frangin j’tire 2 kil’ dessus ». A la redaction, on n’est pas contre avoir les instructions pour préparer cette fameuse solution.

 

Prodigy & Alchemist – Albert Einstein

62fd084a

Pour finir, nous allons voir du côte des Etats-Unis, plus précisément du Queensbridge, histoire de parler du second album en commun de Prodigy de Mobb Deep et d’Alan Maman « Albert Einstein », sorti en Juin 2013. Cette référence n’est pas anodine car, dans un premier temps, le prénom de Prodigy est Albert, et ensuite, on connait la passion de P pour parler des guerres et des complots des gouvernements, en plus de la street, de la mort, de la dope et de sordide histoire de QB. Et cette référence va jusqu’à la cover (et le nom de la réédition « P=mc² »). On en dira pas plus, on peut juste vous recommander l’écoute de cette excellent projet et de profiter des samples sortis tout droit du vaisseau Vostok 1.

 

Nous pouvons conclure cet article avec cet extrait du JT de Canal+, où Victor Robert -qui m'est totalement inconnu- cite une phase de Sidi Sid devant des millions de téléspectateurs. Un grand moment de télévision :

Butter Bullets cité dans le JT de canal, merci Victor Robert

Une publication partagée par Dela (@delabb) le

 

Cet article est sponsorisé par Fred et Jami.



  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *